Vous n’arrivez pas à vous décider entre la gestion de portefeuille passive et active? Adoptez une approche « cœur-satellite »

Vous rappelez-vous que les marchés des actions ont fluctué en dents de scie l’année dernière? Hormis avoir donné des sueurs froides aux investisseurs, les soubresauts du marché ont également relancé le débat sur la gestion de portefeuille passive et active. Les adeptes des fonds indiciels passifs à moindre coût s’accommodent des hauts et des bas des marchés. En effet, les investisseurs passifs croient qu’à long terme, leurs portefeuilles obtiendront un rendement aussi élevé que les portefeuilles gérés activement, sinon supérieur. Les partisans de la gestion de portefeuille active, quant à eux, estiment que leurs stratégies pourraient offrir une meilleure protection contre le risque de chute du cours et ont le potentiel de générer un rendement plus élevé, tout particulièrement dans les périodes turbulentes.

Toutefois, comme les analystes le font remarquer, la constitution du portefeuille n’est pas exclusive à une stratégie. De fait, de nombreuses stratégies de gestion de patrimoine poussées combinent des éléments de la gestion de portefeuille passive et active. L’une de ces stratégies de constitution se dénomme l’approche « cœur-satellite ».

« L’approche “cœur-satellite” est adaptée aux investisseurs qui croient principalement en l’efficacité globale des marchés et aimeraient adopter une stratégie passive à moindre coût comme composante primaire en plus d’intégrer une superposition tactique, ou active, pour compléter leur portefeuille », explique Manmeet Bhatia, vice-président directeur du courtage en ligne et du patrimoine numérique et correspondant en chef du patrimoine chez Investisseur Qtrade et VirtualWealth.

Comment le portefeuille « cœur-satellite » est-il construit?

La composante « cœur » désigne la répartition stratégique d’actifs du portefeuille. Cette composante implique de définir et de rééquilibrer régulièrement les cibles de répartition des diverses classes d’actifs. Habituellement, elle consiste en des placements passifs qui suivent les principaux indices boursiers. La logique derrière cette composante est d’obtenir des rendements favorables grâce à une grande variété de fonds indiciels ou de fonds négociés en bourse (FNB) à moindre coût.

Si vous choisissez une approche de placement passive, vous êtes soumis aux fluctuations d’un indice de référence. Vos placements reflètent les actifs de l’indice suivi et vous offrent essentiellement le rendement obtenu par ces indices globaux. Il s’agit d’une approche qui se prête à une mentalité à long terme, ce qui vous permet d’éviter d’avoir à prédire le marché.

« Les marchés sont imprévisibles, et les stratégies de prévision peuvent souvent se montrer défavorables par rapport à une approche où les investisseurs s’engagent à long terme », fait remarquer Bhatia.

Toutefois, la gestion de portefeuille passive a ses limites, ce qui, selon les critiques, découle de son manque d’adaptation aux besoins particuliers des investisseurs. Supposons que l’industrie du cannabis offre un rendement hors de l’ordinaire et que vous voulez surpondérer votre portefeuille en titres de cannabis. La nature globale et pondérée par la capitalisation de la plupart des occasions de placement passif limiterait votre capacité à étendre votre présence dans un secteur ou une industrie en particulier.

C’est à ce moment que la composante « satellite », également connue sous le nom de superposition tactique, entre en jeu. Grâce à leur nature flexible, les stratégies « satellite » vous permettent d’adapter la constitution de votre portefeuille à vos préférences, et donc d’effectuer des placements pour accroître la diversification de vos actifs et réduire les risques potentiels. Ainsi, ces stratégies vous permettent d’obtenir un rendement égal ou supérieur à vos indices de référence.

Si vous optez pour la gestion de portefeuille active, les FNB sectoriels, les fonds spécialisés et les actions individuelles sont des options populaires dont vous pouvez vous servir pour orienter votre portefeuille vers une répartition qui correspond à votre profil d’investissement. Vous pourrez alors surpondérer les secteurs ou les régions dans lesquels vous remarquez une occasion de croissance.

« Étant donné la conjoncture du marché en vigueur ou attendue, il peut exister un potentiel de rendement supérieur ou une protection contre le risque de chute du cours dans certaines régions, certains secteurs et certaines industries, qui réagissent différemment aux facteurs macroéconomiques », ajoute Bhatia.

Variations de l’approche « cœur-satellite »

L’approche « cœur-satellite » prend diverses formes. La stratégie que vous adoptez pour répartir la plus vaste portion de vos actifs dépend du type d’investisseur que vous êtes. Êtes-vous un investisseur tactique? Remarquez-vous des occasions dans les marchés agités ou dans les fluctuations du cours des actions individuelles? Peut-être aimez-vous la liberté de choisir des placements prometteurs qui ont le potentiel de générer un rendement supérieur aux indices boursiers globaux. Dans ce cas, vous aurez tendance à orienter votre portefeuille vers la composante « satellite ».

Toutefois, si vous désirez réduire les risques potentiels ou votre exposition aux fluctuations du marché dirigées par d’une industrie ou d’un secteur en particulier, vous devrez probablement vous concentrer sur le « cœur » de la répartition de vos actifs afin d’ancrer votre portefeuille. Une approche « cœur » diversifiée, qui peut suivre une variété d’indices, permet de limiter les risques de perte liés au ralentissement d’un titre, d’une industrie, d’un secteur ou d’une classe d’actifs.

Efficacité de l’approche « cœur-satellite »

L’approche « cœur-satellite » vous donne accès au meilleur des deux mondes : une combinaison flexible de stratégies au rendement supérieur conçue pour limiter les risques et minimiser les coûts. Une gestion du portefeuille hybride vous permet de constituer un portefeuille diversifié et rentable.

Pour bon nombre d’analystes financiers, il faut retenir de ce débat qu’une solution hybride constitue la stratégie de placement la plus efficace.

« Une approche "cœur-satellite" fournit une exposition de base aux marchés globaux et donne l’occasion de générer un rendement supérieur aux indices de référence ou d’atténuer la volatilité pour les investisseurs qui aimeraient surpondérer ou sous-pondérer une part précise de leurs actifs », explique Bhatia.

Êtes-vous curieux au sujet de l’approche « cœur-satellite »? Voici quelques conseils pour commencer.

  • Déterminez votre stratégie de répartition d’actifs et choisissez les composantes « cœur » et « satellite » de votre portefeuille.
  • N’oubliez pas de rééquilibrer votre portefeuille régulièrement : en principe, vous devriez y procéder deux fois par an.
  • Pour ce faire, vendez les actifs surpondérés et achetez des actifs sous-représentés.

Ressources

Krueger, Pam. “Active vs. Passive Investing: What's the Difference?” Investopedia. March 26, 2019. https://www.investopedia.com/news/active-vs-passive-investing/

Smith, Lisa. “A Guide to Core-Satellite Investing.” Investopedia. May 4, 2018.https://www.investopedia.com/articles/financial-theory/08/core-satellite-investing.asp