Ces trois questions vous aideront à déterminer le type d'investisseur que vous êtes.

Que vous investissiez en vue de votre retraite ou d'autres objectifs financiers, il importe que vous sachiez quel type d'investisseur vous êtes. Chaque investisseur doit être en mesure de répondre à ces trois questions :

Quelle est ma tolérance au risque?

En tant qu'investisseur, vous devez accepter qu'un certain niveau de risque soit inhérent à tous les placements et qu'il y ait des fluctuations en cours de route. Votre tolérance au risque, que vous soyez audacieux, prudent ou quelque part entre les deux, détermine le potentiel de croissance que vous recherchez pour votre portefeuille. C'est un principe fondamental que pour obtenir un rendement plus élevé, il faut être à l'aise à prendre plus de risques. La question se pose : quelles fluctuations dans la valeur de vos placements êtes-vous prêt à accepter en échéance de la possibilité de rendements plus élevés à long terme?

Les actions sont historiquement représenté un risque plus élevé, mais également des rendements plus élevés à long terme que les obligations ou les placements fondés sur des instruments au comptant. Si vous choisissez de détenir un pourcentage élevé d'actions dans votre portefeuille, vous devriez être prêt à connaître une certaine volatilité.

Les obligations sont habituellement moins volatiles que les actions, mais elles offrent des rendements plus modestes. Si vous ne vous considérez pas comme un investisseur audacieux, alors vous pourriez avoir une plus grande proportion d'obligations dans votre portefeuille.

Les espèces et les quasi-espèces, comme les CPG et les fonds communs de placement des marchés monétaires, représentent les placements les plus sûrs, mais elles offrent les rendements les plus faibles. Les risques de perdre de l'argent sur des placements fondés sur des instruments au comptant sont négligeables, alors ils constituent un choix logique lorsque l'on approche de son objectif financier. Cependant pour un investisseur à long terme, investir de façon prudente en ayant un plus grand pourcentage d'espèces dans son portefeuille est moins logique : les rendements peuvent ne pas suivre l'inflation et le pouvoir d'achat peut graduellement s'effriter.

Quel est mon échéancier?

Votre horizon de placement est la période entre le moment présent et le moment où vous accéderez à vos placements. C'est un facteur important lorsque l'on considère les risques et la répartition des actifs. La principale considération est que l'incidence potentielle de la volatilité du marché est plus grande à court terme qu'à long terme.

Par exemple, si vous prévoyez d'emprunter de l'argent de votre RER afin d'acheter une maison au cours de la prochaine année, alors votre horizon de placement est à court terme et la sécurité du capital est primordiale. Vous opterez pour des placements fondés sur des instruments au comptant, même si le rendement de ceux-ci sera faible.

Si vous constituez votre portefeuille de RER pour votre retraite dans 20 ans, alors vous avez un horizon de placement à long terme. Vous pouvez vous permettre de moins vous inquiéter de la volatilité du marché à court terme et de choisir des placements axés sur la croissance.

Même si vous approchez de la retraite, votre horizon de placement pourrait encore être assez éloigné. Les Canadiens bénéficient d'une espérance de vie plus grande et d'une meilleure santé. Aujourd'hui, il est plus probable qu'une personne de 65 ans devienne octogénaire. Une retraite habituelle peut durer 20, 25 ou même 30 ans.

Bien que la sécurité du capital devienne naturellement une plus grande priorité à la retraite, il est encore logique pour la plupart des retraités de conserver une part des actifs de leur RER ou de leur FRR dans des placements à long terme axés sur la croissance. Dans la plupart des cas, un portefeuille équilibré, comprenant des actions, un revenu fixe et des espèces, est ce qui est le plus logique.

Quel niveau d'implication dans les décisions liées à mes placements veux-je avoir?

Si vous aimez suivre l'évolution des marchés boursiers, faire des recherches sur les sociétés et apprendre à évaluer la qualité d'actions individuelles, et que vous pouvez passer le temps nécessaire pour suivre vos placements, alors vous pouvez choisir de constituer un portefeuille d'épargne-retraite avec des actions individuelles.

Si vous préférez passer moins de temps à évaluer et à suivre vos placements, vous pouvez toujours conserver le contrôle de votre portefeuille autogéré en choisissant des FNB, des fonds communs de placement gérés de façon professionnelle ou des solutions de gestion de portefeuille complètes.

Peu importe le type d'investisseur que vous êtes, Investisseur Qtrade vous offre tout ce dont vous avez besoin pour gérer votre RER autogéré ou un autre compte de placement : commissions modiques, service hors pair, puissants outils et recherche approfondie, le tout dans une plateforme conviviale.