Pouls hebdomadaire du marché - Semaine se terminant le 1 avril 2022

Évolution des marchés

Actions

Les marchés boursiers ont légèrement progressé cette semaine. La Russie a déclaré qu’elle réduirait ses opérations militaires, alors que les pourparlers avec l’Ukraine se poursuivaient. Du côté des données, les chiffres sur l’emploi aux États-Unis ont encore une fois été solides, ce qui confirme que l’économie tourne à plein régime et renforce la rhétorique du président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, selon laquelle l’économie peut surmonter les prochaines hausses de taux. Les données sur l’inflation dans la zone euro, qui ont également été publiées, indiquent une forte accélération en mars, principalement en raison de la hausse des coûts de l’énergie.

Titres à revenu fixe

Les taux obligataires ont reculé cette semaine, mettant fin à trois semaines de hausse. Le compte rendu de la prochaine réunion de la Fed et de la Banque centrale européenne retiendra l’attention des marchés.

Marchandises

Les prix du pétrole ont reculé, après que le président américain Joe Biden a annoncé une nouvelle ponction dans les réserves de pétrole et la plus importante à ce jour. On prévoit puiser un million de barils de pétrole par jour pendant six mois, pour un total de 180 millions de barils, ce qui représenterait environ 5 % de la consommation intérieure de pétrole. Les cours pétroliers ont également été plombés par les inquiétudes liées au ralentissement de la croissance en Chine, qui fait face à une nouvelle vague de COVID-19.

Performance (rendement des cours)

Au 1 avril 2022

Événements macroéconomiques

Canada – La confiance des petites entreprises augmente; le PIB progresse; l’indice PMI atteint un nouveau sommet

L'indice du Baromètre des affaires de la FCEI est passé de 62,5 en février à 65,1 en mars. La confiance des entreprises a augmenté dans l’ensemble des provinces, mais les sociétés continuent de rapporter des pénuries de main-d’œuvre et d’intrants, qui limitent la production. Toutefois, le sondage a été publié vers le début du mois et ne tient peut-être pas compte des effets de la guerre entre la Russie et l’Ukraine. 

Le PIB réel a augmenté de 0,2 % en janvier, même si une grande partie de l’économie était paralysée. Les producteurs de biens ont enregistré une croissance de 0,8 %, tandis que les fournisseurs de services ont fait du surplace, les secteurs à fortes interactions ayant ressenti l’effet du variant Omicron. Le secteur des services publics a progressé de 4,0 % au cours du mois en raison du temps froid, tandis que le secteur le plus durement touché a été celui de l’hébergement et de la restauration, qui a reculé de 11,5 %. Statistique Canada estime que le PIB a de nouveau progressé de 0,8 % en février, grâce à des hausses notables dans les secteurs de la fabrication, des mines et du pétrole, et de l’hébergement et de la restauration.

L’indice PMI S&P Global Canada du secteur manufacturier a atteint son plus haut niveau depuis qu'il a commencé à être compilé il y a plus de 11 ans, passant de 56,6 en février à 58,9 en mars. La croissance de la production et des nouvelles commandes s’est accélérée, et les sociétés se sont ajustées en augmentant leurs stocks devant les craintes de pénuries d'intrants et de retards dans les livraisons. Les entreprises ont augmenté leur production et accéléré l'embauche. Par ailleurs, les prix ont continué d’augmenter, la guerre entre la Russie et l’Ukraine entraînant une hausse des prix du carburant, du transport et des métaux. 

États-Unis – Le nombre d’emplois non agricoles progresse; la confiance des consommateurs augmente malgré les attentes d’inflation; les revenus et les dépenses personnels sont en hausse

Le nombre d’emplois non agricoles a augmenté de 431 000 en mars, après avoir été révisé à la hausse à 750 000 en février. L'embauche demeure solide avec la création de 366 000 emplois dans les secteurs des services, notamment dans les services professionnels et aux entreprises, les services de l’éducation et de la santé et le commerce de détail. Le taux de chômage a reculé de 0,2 % pour s’établir à 3,6 %, ce qui est comparable au taux de 3,5 % enregistré avant la pandémie, en février 2020. Par contre, le taux de participation est toujours inférieur de un point de pourcentage aux niveaux prépandémie, à 62,4 %.

L’indice de confiance des consommateurs du Conference Board est passé de 105,7 en février à 107,2 en mars. Les perspectives des consommateurs à l’égard de la situation actuelle ont été soutenues par la forte croissance de l’emploi, malgré les craintes suscitées par la hausse des prix et la diminution des intentions d’achat d'articles coûteux devant l'augmentation prévue des taux d’intérêt. Les attentes d’inflation ont atteint un sommet historique de 7,9 %.

Le revenu personnel a augmenté de 0,5 % en février, en raison de la croissance des salaires, qui a compensé la réduction des prestations sociales gouvernementales. Les dépenses personnelles ont tiré de l’arrière, progressant de 0,2 %. Les dépenses en services ont augmenté de 0,9 %, contrebalançant la baisse de 1,0 % des dépenses en biens.

International – L’indice PMI de la Chine recule; l’IPC de la zone euro bondit

L’indice PMI composé officiel de la Chine s’est contracté, passant de 51,2 en février à 48,8 en mars. L’indice PMI du secteur manufacturier a reculé de 50,2 à 49,5, tandis que l’indice PMI non manufacturier a diminué de 51,6 à 48,4. Le sondage montre que les conditions se détériorent en Chine, alors que le pays fait face à de nouvelles éclosions et que les restrictions dans diverses régions freinent la production et la consommation. La production et les nouvelles commandes ont chuté. L’emploi a légèrement diminué et les prix ont augmenté en raison de la hausse des coûts.

L’inflation dans la zone euro a augmenté de 2,5 % en mars, les prix de l’énergie ayant bondi de 12,5 %. Le prix des aliments a augmenté de 0,9 %, contre 2,5 % pour les biens industriels et 0,4 % pour les services. Sur 12 mois, l’inflation est passée de 5,9 % à 7,5 %. 

Perspectives

Canada – Enquête sur les perspectives des entreprises de la Banque du Canada (4 avril); Enquête sur la population active (8 avril)

La Banque du Canada publiera une nouvelle version de l’Enquête sur les perspectives des entreprises, qui fera état de la situation des entreprises et rendra compte des prévisions en matière d’embauche et de dépenses d'investissement.

L’Enquête sur la population active retiendra l'attention cette semaine. On s’attend à ce que 65 000 emplois aient été créés en mars, un retour à la normale après les 337 000 emplois créés en février dans le contexte de la réouverture.

États-Unis – Commandes du secteur manufacturier (4 avril); compte rendu de la Fed (6 avril)

Les commandes du secteur manufacturier devraient afficher une légère baisse de 0,6 % en février, ce qui représenterait une première baisse en neuf mois.

La réunion de la Fed en mars a été marquée par un autre durcissement de ton des dirigeants, qui ont annoncé jusqu’à six autres hausses des taux cette année. Le compte rendu pourrait contenir des détails sur la réduction du bilan et la façon dont la Fed envisage cette réduction dans le contexte du resserrement. Les dirigeants de la Fed pourraient revoir à la baisse le nombre de hausses de taux jugées nécessaires en combinaison avec la réduction du bilan.

International – Production industrielle de l’Allemagne et compte rendu de la BCE (7 avril)

La production industrielle allemande pourrait s’être redressée encore davantage en février. Toutefois, les contraintes d’offre et la hausse des coûts ont peut-être freiné la remontée.

Le compte rendu de la BCE sera particulièrement intéressant pour les marchés. Tout comme la Fed, la BCE a adopté une position plus ferme pour contrer la hausse de l’inflation en annonçant une réduction accélérée de ses rachats d’obligations et même une possible hausse des taux plus tard cette année.

Patrimoine Aviso Inc. (« Patrimoine Aviso ») est la société mère de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. (« CQSI »), de Gestion d'actif Credential (« GAC »), de Gestion d'actifs Qtrade (« GAQ ») et de Placements NordOuest & Éthiques S.E.C. (« NEI »). Placements NEI est une marque déposée de NEI. Toute utilisation d'un nom commercial ou d'une marque de commerce de Patrimoine Aviso par CQSI, GAC, GAQ ou NEI est faite avec le consentement ou la licence de Patrimoine Aviso. Patrimoine Aviso est une filiale en propriété exclusive de Patrimoine Aviso S.E.C., détenue à 50 % respectivement par Desjardins Holding financier Inc. et par une société en commandite qui appartient aux cinq centrales de caisse de crédit provinciales et au Groupe CUMIS limitée. Les fonds communs de placement et les autres valeurs mobilières sont offerts par Valeurs mobilières Credential et Conseiller Qtrade, une division de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. Les fonds communs de placement sont offerts par l'intermédiaire de Gestion d'actif Credential Inc. et de Gestion d'actifs Qtrade (un nom commercial de Gestion d'actif Credential Inc.).

Ce matériel est fourni à des fins informatives et éducatives et ne vise pas à fournir des conseils précis, y compris, sans toutefois s'y limiter, sur les placements, les finances, les impôts ou d'autres sujets similaires. Ce document est publié par CQSI, GAC et GAQ et, à moins d'indication contraire, tous les points de vue exprimés dans ce document sont ceux de CQSI, de GAC et de GAQ. Les points de vue exprimés dans le présent document peuvent changer sans préavis à mesure que les marchés changent au fil du temps.