Pouls hebdomadaire du marché - Semaine se terminant le 10 juin 2022

Évolution des marchés

Actions
Les marchés américains ont reculé pour une deuxième semaine d’affilée. Les préoccupations entourant le resserrement quantitatif, l’intransigeance des banques centrales et l’inflation élevée se sont intensifiées. Les marchés asiatiques ont fait preuve d’une certaine résilience, en partie grâce à l’assouplissement généralisé des mesures de confinement en Chine.

Titres à revenue fixe
Les taux obligataires ont continué d’augmenter pour une deuxième semaine consécutive. Les chiffres d’inflation élevés, les marchés de l’emploi restreints et le ton ferme de la Banque du Canada et de la Banque centrale européenne ont alimenté la hausse des taux.

Marchandises
Le prix du pétrole a continué de grimper. La demande de combustibles carbonés augmente en Europe en raison de l’accès restreint aux importations russes. Le prix du cuivre a reculé, en partie en raison de l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement du cuivre, augmentant ainsi les pressions à la baisse sur le produit de base. L’accélération de l’inflation aux États-Unis a fait grimper la demande d’or, ce qui a permis au métal précieux de terminer la semaine sur une note positive.

Performance (rendement des cours)

Au 10 juin 2022

Événements macroéconomiques

Canada – le taux de chômage continue de baisser

Statistique Canada a publié les données sur l’emploi au Canada pour le mois de mai. Le taux de chômage est passé de 5,2 % à 5,1 %, un creux record en près de 50 ans. Au Canada, le salaire horaire moyen a augmenté de 3,9 % sur 12 mois, pour s’établir à 31,12 $. Le travail à temps plein a fortement contribué à la croissance de l’emploi en mai, alors qu’on observe un mouvement des emplois à temps partiel vers les emplois à temps plein. Le nombre de personnes employées à temps plein a augmenté de 0,9 %, ce qui représente 135 000 emplois de plus. Le nombre de travailleurs à temps partiel a diminué de 2,6 %, soit une diminution de 96 000 emplois. Le taux de participation est resté stable à 65,3 %.

États-Unis – inflation plus élevée que prévu; détérioration de l’indice de confiance de l’Université du Michigan

Le Bureau of Labor Statistics a publié les données sur l’inflation aux États-Unis pour le mois de mai. L’indice des prix à la consommation a poursuivi sa progression sur 12 mois, s’établissant à 8,6 %, contre 8,3 % le mois précédent. Il s’agit d’un sommet de 40 ans pour l’inflation aux États-Unis. Les prix de l’essence (4,5 %) et du pétrole (4,1 %) ont augmenté. Le prix des aliments a également contribué à l’inflation, progressant de 1,2 % comparativement à 0,9 % en avril. L’IPC de base a diminué de 6,5 % à 6,0 % sur 12 mois. L’IPC sur un mois a atteint 1,0 %, contre 0,7 % le mois précédent.

L’Université du Michigan a publié ses indicateurs préliminaires pour juin. À l’instar d’un autre sondage publié par le Conference Board la semaine précédente, les indicateurs préliminaires de juin ont révélé une détérioration de l’humeur et des attentes des consommateurs. L’indice de confiance a régressé de 58,4 à 50,2, alors que les prévisions étaient de 46,8, contre 55,2 le mois précédent. Les attentes sont probablement faibles en raison des données inquiétantes sur l’inflation.

International – hausse de la production industrielle allemande; commentaires de la BCE sur l’orientation de la politique monétaire; augmentation de l’excédent commercial de la Chine; inflation stable en Chine

Destatis a publié les données sur la production industrielle de l’Allemagne pour le mois d’avril. La croissance de la production industrielle sur un mois a été inférieure aux prévisions consensuelles de 1,0 %. Le résultat réel a été une augmentation de 0,7 %, par rapport à la baisse de 3,7 % du mois précédent. Les biens d’équipement (0,9 %) et les biens intermédiaires (0,4 %) ont progressé en avril. Les biens de consommation ont reculé de 1,3 %, en raison d’une baisse de 2,3 % de la production de biens non durables. L’effet a été contrebalancé par une augmentation de 4,0 % de la production de biens durables. La production industrielle sur 12 mois a surpassé les prévisions, malgré une contraction de 2,2 %. Il s’agit toutefois d’une amélioration par rapport à la baisse de 3,1 % du mois précédent.

Le Conseil des gouverneurs de la BCE s’est réuni pour annoncer la décision sur la politique monétaire de la banque centrale. Les taux d’intérêt n’ont pas changé, mais la BCE a déclaré qu’elle adopterait une position plus résolue pour contrer la hausse de l’inflation. La cible d’inflation de la BCE est de 2,0 %, mais la banque centrale prévoit que l’inflation sur 12 mois atteindra 6,8 % à la fin de l’année. Le Conseil a déclaré que les taux augmenteront de 25 points de base en juillet et que les consommateurs devasient s’attendre à une autre hausse en septembre.

L’excédent commercial de la Chine a augmenté en mai pour atteindre 78,8 G$ US, contre 51,1 G$ US le mois précédent. Cette augmentation de l’excédent découle de la croissance des exportations, qui a atteint 16,9 % sur 12 mois, comparativement à 3,9 % en avril. Les économistes ne s’attendaient pas à une hausse aussi importante des exportations; la croissance prévue était de 8,0 % sur 12 mois, soit moins de la moitié de la croissance réelle. Ce résultat s’explique probablement par le léger assouplissement de la stratégie zéro COVID de la Chine en mai. Il est cependant peu probable qu’une telle cadence puisse se maintenir pendant plus de deux mois. Comme les confinements ont pris fin le 1er juin, on peut s’attendre à ce que les exportations chinoises continuent de croître.

L’inflation en Chine est demeurée stable en mai. L’IPC sur 12 mois s’est établi à 2,1 %, faisant du surplace par rapport au mois précédent. Le pétrole et le gaz continuent d’être les principales sources d’inflation, malgré la capacité récente de la Chine d’obtenir des combustibles carbonés à bon prix. L’inflation des prix des aliments a encore augmenté, progressant de 2,3 % sur un mois, contre 1,9 % le mois précédent. 

Perspectives

Canada – ventes du secteur manufacturier (14 juin); mises en chantier (15 juin); ventes de gros (16 juin)

Statistique Canada publiera les données sur les ventes de produits manufacturés et de gros pour le mois d’avril. En mars, les ventes de produits manufacturés ont progressé de 2,5 % et les ventes de produits de gros, de 0,3 %.

La SCHL publiera les données sur les mises en chantier pour le mois de mai. Les mises en chantier sont demeurées relativement stables en avril, s’établissant à 248 000.

États-Unis – IPP (14 juin); décision de la Fed sur les taux (15 juin); ventes au détail (15 juin); enquête Empire State sur le secteur manufacturier (15 juin); mises en chantier (16 juin); production industrielle (17 juin)

Le Bureau of Labor Statistics publiera les données sur l’IPP pour le mois de mai. Les économistes s’attendent à ce que l’IPP augmente de 0,8 % sur un mois et de 10,8 % sur un an.

La Réserve fédérale américaine annoncera sa décision sur le taux des fonds fédéraux le 15 juin. La majorité des analystes s’attendent à une autre hausse de 50 pb.

La Réserve fédérale de New York publiera les résultats de l’enquête Empire State sur le secteur manufacturier pour le mois de mai. Les économistes s’attendent à un résultat de 4,0. Des données supérieures à zéro indiquent une amélioration des conditions d’affaires.

Le Census Bureau publiera les données sur les ventes au détail pour le mois de mai. Selon les économistes, la courbe des ventes au détail devrait commencer à s’aplatir. Les prévisions tablent sur une croissance mensuelle moyenne de 0,1 %, comparativement à 0,9 % le mois précédent. Toutefois, les économistes pensent que les ventes au détail de base (excluant les véhicules) devraient continuer de croître. L’augmentation des ventes au détail de base devrait passer de 0,6 % à 0,7 %.

Le Census Bureau publiera les données sur les mises en chantier pour le mois de mai. Selon les prévisions consensuelles, la croissance des mises en chantier devrait rester à peu près stable.

La Fed publiera les données sur la production industrielle pour le mois de mai. Selon les économistes, la production industrielle devrait ralentir de 1,1 % à 0,4 %.

International – production industrielle et manufacturière du Royaume-Uni (13 juin); production industrielle et ventes au détail de la Chine (14 juin); décision du Royaume-Uni sur les taux d’intérêt (16 juin)

L’Office for National Statistics publiera les données sur la production industrielle et manufacturière du Royaume-Uni pour le mois d’avril. La production industrielle devrait continuer de croître, les économistes prévoyant une croissance de 1,7 % sur 12 mois, contre 0,7 % en mars. La production manufacturière devrait enregistrer une croissance semblable, selon les prévisions consensuelles de 1,8 %.

Le National Bureau of Statistics rendra compte des résultats de la production industrielle chinoise pour le mois de mai. La majorité des analystes prévoient une contraction de 1,0 %, ce qui serait une amélioration par rapport à la contraction de 2,9 % au cours du mois précédent. Cette situation est probablement attribuable à l’assouplissement des restrictions en Chine depuis le 1er juin et à l’augmentation graduelle de l’effectif des fabricants, en prévision d’une hausse de la demande.

Les ventes au détail en Chine pour le mois de mai seront publiées le même jour. Les économistes s’attendent à ce qu’elles continuent de baisser, étant donné que le pays était toujours en confinement au mois de mai. La croissance sur 12 mois devrait reculer de 7,1 %.

La Banque d’Angleterre fera connaître sa décision sur les taux d’intérêt le 16 juin. On s’attend à une hausse de 25 pb.

Patrimoine Aviso Inc. (« Patrimoine Aviso ») est la société mère de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. (« CQSI »), de Gestion d'actif Credential (« GAC »), de Gestion d'actifs Qtrade (« GAQ ») et de Placements NordOuest & Éthiques S.E.C. (« NEI »). Placements NEI est une marque déposée de NEI. Toute utilisation d'un nom commercial ou d'une marque de commerce de Patrimoine Aviso par CQSI, GAC, GAQ ou NEI est faite avec le consentement ou la licence de Patrimoine Aviso. Patrimoine Aviso est une filiale en propriété exclusive de Patrimoine Aviso S.E.C., détenue à 50 % respectivement par Desjardins Holding financier Inc. et par une société en commandite qui appartient aux cinq centrales de caisse de crédit provinciales et au Groupe CUMIS limitée. Les fonds communs de placement et les autres valeurs mobilières sont offerts par Valeurs mobilières Credential et Conseiller Qtrade, une division de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. Les fonds communs de placement sont offerts par l'intermédiaire de Gestion d'actif Credential Inc. et de Gestion d'actifs Qtrade (un nom commercial de Gestion d'actif Credential Inc.).

Ce matériel est fourni à des fins informatives et éducatives et ne vise pas à fournir des conseils précis, y compris, sans toutefois s'y limiter, sur les placements, les finances, les impôts ou d'autres sujets similaires. Ce document est publié par CQSI, GAC et GAQ et, à moins d'indication contraire, tous les points de vue exprimés dans ce document sont ceux de CQSI, de GAC et de GAQ. Les points de vue exprimés dans le présent document peuvent changer sans préavis à mesure que les marchés changent au fil du temps.