Pouls hebdomadaire du marché - Semaine se terminant le 20 mai 2022

Évolution des marchés

Actions :Les actions ont reculé au cours de la semaine aux États-Unis, alors qu’elles ont enregistré un gain au Canada. Le S&P 500 et le NASDAQ ont inscrit leur septième baisse hebdomadaire consécutive, leur plus longue séquence de replis depuis 2001 et 2011, respectivement. Les investisseurs s’inquiètent du ralentissement de la croissance et de l’incidence négative de la hausse des coûts sur les bénéfices des sociétés. Les marchés asiatiques ont été stimulés par l’accélération des mesures de relance en Chine vers la fin de la semaine. Les banques du pays ont annoncé une réduction record du taux d’intérêt de référence pour les prêts à long terme afin de stimuler le secteur immobilier dans un contexte de ralentissement rapide de l’économie.

Titres à revenue fixe : Les taux obligataires ont reculé, les investisseurs bonifiant leurs offres pour les actifs sûrs en raison du pessimisme persistant à l’égard des actions et des préoccupations quant aux effets du resserrement de la politique des banques centrales sur la croissance économique.

Marchandises : Le pétrole a enregistré son quatrième gain hebdomadaire consécutif, aidé par la forte demande et le resserrement de l’offre. Les prix ont augmenté de plus de 50 % depuis le début de l’année. Le cuivre et l’or se sont appréciés, mettant fin à des pertes de plusieurs semaines. 

Performance (rendement des cours)

Au 20 mai 2022

Événements macroéconomiques

Canada – hausse des mises en chantier; l’IPC à un sommet de trois décennies

Les mises en chantier ont bondi de 8 % sur un mois pour s’établir à 267 300 unités en rythme annualisé, contre des prévisions de 246 400. Il s’agit du rythme le plus rapide en cinq mois. L’augmentation de 14 % des projets urbains multirésidentiels (copropriétés) a contribué à la hausse globale. Les nouvelles constructions demeurent solides par rapport aux niveaux historiques, les promoteurs cherchant à tirer parti de la forte demande de logements.

En avril, l’IPC a progressé de 0,6 % sur un mois et de 6,8 % sur 12 mois. Les estimations tablaient sur un taux annuel de 6,7 %. Cette croissance est attribuable aux hausses importantes des prix des aliments (9,7 %) et du logement (7,4 %). Les effets de l’essence à l’intérieur de l’IPC ont légèrement diminué au cours du mois. L’IPC mensuel commence à ralentir, l’augmentation d’avril confirmant un ralentissement par rapport à la hausse mensuelle de 1,4 % enregistrée en mars. Le Canada modifiera le mode de calcul de l’IPC à partir de mai en intégrant les ventes de véhicules d’occasion.

États-Unis – baisse de l’indice Empire State Manufacturing; augmentation des ventes au détail; hausse de la production industrielle

L’indice Empire State Manufacturing a enregistré un recul abrupt et subi en mai, chutant de plus de 36 points pour s’établir à -11,6. Cette baisse de l’activité manufacturière dans l’État de New York s’explique par la hausse des coûts des fabricants liée à l’inflation, qui a nui aux commandes et aux livraisons.

Les ventes au détail ont augmenté de 0,9 % en avril par rapport au mois précédent, ce qui est conforme aux prévisions consensuelles, mais inférieur à la hausse de 1,4 % en mars. Les ventes au détail, excluant les automobiles et l’essence, ont progressé de 1 %, ce qui est supérieur aux prévisions et à la hausse de 0,2 % enregistrée en mars. Les ventes d’essence ont chuté de 2,7 % après avoir bondi de 9,6 % en mars. Les dépenses ont augmenté dans un certain nombre de catégories discrétionnaires, dont les meubles (0,7 %), les appareils électroniques (1,0 %), les grands magasins (1,1 %) et les restaurants (2,0 %).

La production industrielle a progressé de 1,1 % en avril par rapport au mois précédent, soit plus que la hausse prévue de 0,5 %. Cette augmentation a été soutenue par une production accrue dans les secteurs de l’automobile (3,9 %), des services publics (2,4 %) et des matériaux (1,3 %). L’écart de 60 points de base entre les résultats réels et les prévisions est attribuable à l’accélération de la production dans le secteur automobile.

International – baisse de la production industrielle et des ventes au détail en Chine; contraction du PIB du Japon; accélération de l’IPC du Japon

La production industrielle chinoise a reculé de 2,9 % sur 12 mois en avril, alors qu’on s’attendait à une hausse de 0,5 %. Ce recul est dû à la baisse de la production d’automobiles et d’équipement général.

Les ventes au détail en Chine ont continué de dégringoler, reculant de 11,1 % sur 12 mois en avril, après un déclin de 3,5 % en mars. Les estimations tablaient plutôt sur une baisse de 6,6 % en avril. Les confinements ont fait baisser la consommation partout au pays. Les restaurants (-22,7 %), les vêtements (-22,8 %), les bijoux (-26,7 %) et les automobiles (-31,6 %) sont quelques-unes des catégories où les dépenses ont chuté fortement.

Le PIB annualisé du Japon a reculé de 1,0 % au premier trimestre. La demande intérieure a ralenti, augmentant de seulement 0,2 % au cours du trimestre, comparativement à 0,8 % à la période précédente. Le déclin est lié à une baisse de la consommation, en raison des mesures prises pour endiguer la pandémie de COVID-19. Les exportations nettes ont reculé de 0,4 %. L’augmentation des importations de biens s’explique par la dépendance du Japon à l’égard des importations d’énergie.

L’IPC du Japon a augmenté de 2,5 % sur 12 mois en avril. L’IPC de base, qui exclut les effets des aliments et de l’énergie, a avancé de 0,8 %. L’IPC global s’est fortement accéléré par rapport au taux de 1,2 % enregistré en mars et complique le message de la Banque du Japon quant à la poursuite des mesures de relance. L’une des principales causes de la hausse de l’IPC a été la disparition progressive des frais de téléphonie moins élevés en vigueur l’année dernière, qui masquait la montée des prix de l’énergie.

Perspectives

Canada – ventes au détail (26 mai)

Statistique Canada publiera les chiffres des ventes au détail pour le mois de mars. On s’attend à une hausse de 1,4 %, contre 0,1 % le mois précédent. Un assouplissement considérable des restrictions liées à la COVID-19 semble avoir contribué à accélérer les dépenses de services.

États-Unis – indice PMI du secteur manufacturier (24 mai); commandes de biens durables (25 mai)

Les données préliminaires de l’indice des directeurs d’achats pour le mois de mai permettront de faire le point sur la situation des sociétés. Le sondage d’avril avait montré que l’activité se maintenait, malgré le conflit russo-ukrainien. L’indice PMI du secteur manufacturier devrait diminuer de 1,2 point et l’indice PMI du secteur des services, de 0,1 point.

On s’attend à un ralentissement des commandes de biens durables en avril, les dépenses de consommation étant  davantage redirigées vers les services. Selon les prévisions consensuelles, l’augmentation devrait atteindre 0,6 %, comparativement à 1,1 % en mars.

International – indice IFO du climat des affaires en Allemagne (23 mai); indice PMI de l’Allemagne (24 mai); indice PMI de la zone euro (24 mai)

L’indice IFO du climat des affaires en Allemagne, un sondage qui mesure la confiance des entreprises, sera publié la semaine prochaine. Le recul prévu de 0,4 point montre que les économistes s’attendent à ce que les entreprises allemandes soient plus pessimistes quant à leurs perspectives. L’indice allemand a chuté de manière drastique depuis l’invasion russe, en raison du ralentissement de la croissance et de la hausse de l’inflation.

Les données préliminaires de l’indice PMI de la zone euro et de l’Allemagne pour le mois de mai seront publiées. Comme aux États-Unis, les marchés voudront vérifier si l’activité des entreprises se maintient, malgré les perspectives incertaines découlant de la guerre et de la hausse des prix des produits de base.

Patrimoine Aviso Inc. (« Patrimoine Aviso ») est la société mère de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. (« CQSI »), de Gestion d'actif Credential (« GAC »), de Gestion d'actifs Qtrade (« GAQ ») et de Placements NordOuest & Éthiques S.E.C. (« NEI »). Placements NEI est une marque déposée de NEI. Toute utilisation d'un nom commercial ou d'une marque de commerce de Patrimoine Aviso par CQSI, GAC, GAQ ou NEI est faite avec le consentement ou la licence de Patrimoine Aviso. Patrimoine Aviso est une filiale en propriété exclusive de Patrimoine Aviso S.E.C., détenue à 50 % respectivement par Desjardins Holding financier Inc. et par une société en commandite qui appartient aux cinq centrales de caisse de crédit provinciales et au Groupe CUMIS limitée. Les fonds communs de placement et les autres valeurs mobilières sont offerts par Valeurs mobilières Credential et Conseiller Qtrade, une division de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. Les fonds communs de placement sont offerts par l'intermédiaire de Gestion d'actif Credential Inc. et de Gestion d'actifs Qtrade (un nom commercial de Gestion d'actif Credential Inc.).

Ce matériel est fourni à des fins informatives et éducatives et ne vise pas à fournir des conseils précis, y compris, sans toutefois s'y limiter, sur les placements, les finances, les impôts ou d'autres sujets similaires. Ce document est publié par CQSI, GAC et GAQ et, à moins d'indication contraire, tous les points de vue exprimés dans ce document sont ceux de CQSI, de GAC et de GAQ. Les points de vue exprimés dans le présent document peuvent changer sans préavis à mesure que les marchés changent au fil du temps.