Pouls hebdomadaire du marché - Semaine se terminant le 16 octobre 2020

Développements du marché

Actions

Les marchés étaient nuancés la semaine dernière, et peu de progrès ont été réalisés dans le cadre du plan d’aide des États-Unis, sur lequel les marchés avaient misé. Les perspectives d’adoption de l’accord cette année diminuent, et le secrétaire au Trésor doit se rendre au Moyen-Orient cette semaine. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a également menacé un Brexit sans accord après l’échec des négociations commerciales avec l’UE. L’indice S&P 500 a légèrement augmenté de 0,19 %. L’indice composé S&P/TSX a reculé de 0,75 %.

Revenu fixe

Les rendements ont chuté en raison des mesures de relance imminentes et de l’incertitude entourant le Brexit. Le rendement sur 10 ans de l’obligation du Trésor américain a reculé de 3 points de base, terminant la semaine à 0,75 %. Le rendement des obligations du gouvernement du Canada à 10 ans a aussi perdu 5 points de base, terminant la semaine à 0,58%.

Marchandises

Le prix des marchandises de base a peu changé pendant la semaine. Le pétrole est parvenu difficilement à atteindre un gain de 0,44 % en raison de la chute des stocks de pétrole brut aux États-Unis. L’or et le cuivre ont reculé de 1,61 % et de 0,63 % respectivement.


Performance (rendement des cours)

Performance (rendement des cours)

En date du 16 octobre 2020


Développements macroéconomiques

Canada – Ralentissement des ventes manufacturières

Les ventes du secteur manufacturier ont ralenti de 2 % en août, après trois mois consécutifs de forte reprise. La baisse peut être attribuée à la chute de 13,7 % des ventes de matériel de transport après un mois de juillet plus vigoureux que d’habitude. Si l’on exclut le matériel de transport, les ventes manufacturières ont augmenté de 1,1 %. Dans l’ensemble, les ventes de ce secteur sont demeurées inférieures de 6,6 % aux niveaux de février, soit avant la pandémie. Malgré la baisse des ventes, l’utilisation de la capacité a augmenté pour atteindre 75,8 % en août, comparativement à 74 % en juillet.

États-Unis – Hausse de l’IPC; activité manufacturière positive; surprises dans le secteur du commerce de détail; baisse de la production industrielle

L’IPC a augmenté de 0,2 % en septembre selon des données désaisonnalisées après avoir augmenté de 0,4 % en août. Le prix des voitures d’occasion et des camions continue d’augmenter en flèche, affichant un gain de 6,7 %, ce qui explique la majeure partie de l’augmentation. Le prix des aliments est demeuré inchangé, tandis que le prix de l’énergie a augmenté de 0,8 %.

L’activité manufacturière a poursuivi sa croissance en octobre. L’indice manufacturier Empire State Manufacturing Survey General Business Condition a chuté à 10,5 en octobre, contre 17,5 en septembre, sous l’effet d’une expansion, mais à un rythme ralenti, tandis que l’indice de la FED de Philadelphie concernant l’activité générale manufacturière est passé de 15 en septembre à 32,3 en octobre. Les entreprises sondées ont constaté une augmentation des nouvelles commandes et des expéditions. Les indicateurs d’emploi étaient également positifs, les fabricants signalant une augmentation de l’emploi et de la durée moyenne de la semaine de travail. Pour l’avenir, les entreprises demeurent optimistes et croient que les conditions commerciales continueront de s’améliorer.

Les ventes dans le secteur du commerce de détail ont augmenté de 1,9 % en septembre, après une hausse de 0,6 % en août. Les données dépassent les attentes du marché de 0,8 %. La hausse était généralisée, les ventes d’automobiles ayant augmenté de 3,6 % et les ventes de prêt-à-porter de 11 %. Le seul secteur à avoir connu une baisse est celui de l’électronique, les ventes affichant une baisse de 1,6 %. Dans l’ensemble, les ventes dans le secteur du commerce de détail ont augmenté de 5,4 % en glissement annuel.

Contre toute attente, la production industrielle a reculé de 0,6 % en septembre, après une augmentation de 0,4 % en août. Les marchés s’attendaient à une augmentation de 0,6 %. La production manufacturière a chuté de 0,3 %. Les services publics ont également fait baisser les statistiques, reculant de 5,6 %, alors que la demande de climatisation a baissé plus que d’habitude en septembre, tandis que la production minière a augmenté de 1,7 %. La production industrielle totale demeure inférieure de 7,1 % aux niveaux de février, soit avant la pandémie. L’utilisation de la capacité a également diminué de 0,5 % pour s’établir à 71,5 %.

International – Japon : hausse des commandes de machines de base; baisse de l’indicateur ZEW allemand, qui demeure positif; hausse du commerce chinois, baisse de l’IPC, solidité du financement

Les commandes de machines de base au Japon n’ont augmenté que de 0,2 % en août, contre 6,3 % en juillet. L’aspect positif du rapport est que les commandes étrangères, qui ne sont pas incluses dans le chiffre ci-dessus, ont augmenté de 49,6 %, ce qui montre que la demande mondiale pourrait repartir à la hausse.

L’indice ZEW (sentiment de confiance à l’égard de l’économie en Allemagne) a légèrement décliné pour atteindre 56,1 en octobre alors qu’il était établi à 77,4 en septembre. Les données sont toujours positives, mais la baisse de 21 points reflète la hausse récente du nombre de cas de COVID-19 et la perspective d’un Brexit sans accord commercial.

Les exportations de la Chine ont atteint 9,9% en septembre, en glissement annuel, alors qu’elles étaient de 9,5% en août. Les exportations vers les États-Unis et le Canada ont affiché une hausse, tandis que les exportations vers l’Union européenne ont fléchi. Entre-temps, les importations ont augmenté à 13,2 % en septembre, en glissement annuel, alors qu’elles étaient en baisse de 2,1% en août. Les chiffres robustes des importations ont probablement été influencés par une accumulation de produits technologiques en amont des sanctions. 

L’IPC de la Chine a augmenté de 1,7 % en glissement annuel en septembre, mais est en baisse par rapport à 2,4 % en août. La chute du prix des aliments y a contribué, mais l’IPC de base, qui exclut les aliments et l’énergie, n’a augmenté que de 0,5 % en glissement annuel, ce qui pourrait être le signe d’une faible demande.


Aperçu de l’avenir

Canada – Enquête sur les perspectives des entreprises de la Banque du Canada (19 octobre); ventes au

L’Enquête sur les perspectives des entreprises de la Banque du Canada pour le troisième trimestre sera publiée. Le rapport fera le point sur le sentiment des entreprises, qui devrait s’être amélioré depuis le rapport précédent. Les autres aspects à surveiller comprennent la demande des consommateurs, les conditions financières et les programmes de dépenses en immobilisations.

Les ventes du secteur du commerce de détail en août devraient afficher une légère augmentation, car les ventes d’automobiles devraient avoir ralenti. L’IPC de septembre devrait être relativement inchangé. Le prix de l’énergie a légèrement fléchi au cours du mois, et ailleurs, la réouverture de l’économie devrait permettre de donner un coup de pouce.

É.-U. – Mises en chantier (20 octobre); livre beige de la Réserve fédérale (21 octobre); débat présidentiel américain (22 octobre); indice PMI Markit (23 octobre)

Les mises en chantier sont le premier point de données que nous obtenons aux États-Unis, lesquels ont dépassé les niveaux que l’on connaissait avant la pandémie et qui vont certainement poursuivre sur leur lancée.

Le dernier débat présidentiel américain aura également lieu cette semaine. Après le dernier débat en date, le candidat à la présidence Joe Biden a pris une grande avance, marquant son avance avec plus de 10 points selon les sondages.

Les indices PMI Markit et le livre beige de la Réserve fédérale seront publiés. Si les enquêtes sur l’activité des entreprises publiées la semaine dernière fournissent des indices, l’activité des entreprises tant dans le secteur manufacturier que dans celui des services devrait continuer à pointer vers une expansion modeste.

International – PIB, ventes au détail et production industrielle de la Chine (18 octobre); indice PMI Markit du Japon (22 octobre); indices PMI Markit de la zone euro (23 octobre)

La semaine commence avec la Chine, dont le PIB devrait augmenter de 3,3 % au troisième trimestre. D’autres indicateurs, comme les ventes au détail et la production industrielle de septembre, seront également publiés pour donner un aperçu de la reprise continue. Enfin, les indices PMI seront publiés pour le Japon et la zone euro. Le Japon a pris du retard dans la reprise, et les indicateurs n’ont pas encore montré de hausse, tandis que la hausse récente des cas de coronavirus en Europe devrait être partiellement reflétée dans l’enquête sur la zone euro.

Patrimoine Aviso Inc. (« Patrimoine Aviso ») est la société mère de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. Patrimoine Aviso est une filiale en propriété exclusive de Commandité Patrimoine Aviso S.E.C., qui est elle-même détenue à 50 % par Desjardins Holding financier Inc. et à 50 % par une société en commandite appartenant aux cinq caisses provinciales Credit Union (les « Caisses ») ainsi qu'au groupe CUMIS.

Les services de courtage en ligne sont offerts par l’intermédiaire d’Investisseur Qtrade, une division de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc., une filiale en propriété exclusive de Patrimoine Aviso Inc. et membre du Fonds canadien de protection des épargnants. Ce document existe à des fins de renseignements seulement. Ce document a été préparé à l’aide de sources jugées fiables, mais Investisseur Qtrade ne garantit pas l’exactitude, l’exhaustivité, le caractère opportun et la fiabilité des informations. Les renseignements, schémas et graphiques sont présentés à titre d’illustrations seulement; ils sont modifiables sans préavis. Tous les placements sont assujettis à des risques, y compris la perte éventuelle de capital.