Pouls hebdomadaire du marché - Semaine se terminant le 6 novembre 2020

Développements du marché

Actions

Les marchés se sont fortement redressés après que l’incertitude entourant les élections se soit quelque peu estompée, ce qui a permis de récupérer les pertes importantes encourues la semaine précédente. Les chances sont du côté de Joe Biden, qui n’a qu’à remporter un État de plus pour gagner les élections, selon les projections actuelles. Compte tenu de la popularité des votes par correspondance, il pourrait s’écouler des jours, voire des semaines avant que tous les votes soient comptabilisés. En ce qui concerne la course au Sénat, les espoirs d’un « balayage bleu » se sont dissipés maintenant que les républicains semblent susceptibles de remporter la majorité. L’indice S&P 500 a augmenté de 7,32 %, tandis que l’indice composé S&P/TSX a progressé de 4,51 %.

Revenu fixe

Le rendement des obligations a chuté lorsque les attentes à l’égard d’un « balayage bleu » se sont dégonflées. Le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans a reculé de 6 points de base, terminant la semaine à 0,82 %. Le rendement des obligations du gouvernement du Canada à 10 ans a chuté de 2 points de base, terminant la semaine à 0,65 %.

Marchandises:

Le cours du pétrole a augmenté de 4,75 %, puisqu’on s’attend à ce que la coalition OPEP+ reporte la hausse de production qu’elle avait prévu mettre en place en raison du nombre croissant de cas de coronavirus. Bénéficiant de l’affaiblissement du dollar, le cours de l’or a augmenté de 3,86 %. Soutenu par une forte activité en Chine, le cours du cuivre a quant à lui connu une hausse de 3,35 %.


Performance (rendement des cours)

Performance (rendement des cours)

En date du 6 novembre 2020


Développements macroéconomiques

Canada – Les emplois sont en hausse malgré des restrictions accrues; le commerce international de marchandises maintient un statu quo

En octobre, 84 000 emplois ont été créés malgré le resserrement des mesures sanitaires. La perte d’emplois dans les secteurs de l’hébergement et de la restauration a été compensée par une augmentation globale des emplois dans d’autres secteurs. Le taux de chômage s’est établi à 8,9 %, accusant un léger recul par rapport au mois de septembre (9,0 %).

Les exportations et les importations ont toutes deux augmenté de 1,5 % en septembre, ce qui a fait en sorte que le déficit commercial de marchandises a continué de tourner autour de 3,25 G$. Les exportations de bois d’œuvre ont grimpé, de même que les importations de pétrole brut.

États-Unis – Les projections électorales favorisent Biden; les républicains continueront probablement de contrôler le Sénat; la Fed demeure stable; les emplois connaissent une forte hausse dans le secteur privé

Le candidat démocrate Joe Biden est sur le point de gagner la présidence. Selon les projections de Bloomberg, Biden est actuellement en tête, détenant 264 votes électoraux projetés sur les 270 requis, comparativement au président Donald Trump, qui en détient 214. En supposant que Biden est en mesure de conserver son avance actuelle, il aurait d’excellentes chances de gagner les élections en remportant soit le Nevada, la Pennsylvanie ou la Géorgie, trois États où il dispose d’ailleurs d’une légère avance.

Dans la course au Sénat, des projections montrent que les républicains devraient détenir la majorité. Les démocrates étaient à trois sièges d’obtenir la majorité, mais leurs chances de victoire sont maintenant minces. Le contrôle du Sénat est essentiel pour faire avancer la politique fiscale, et la situation actuelle laisse croire que d’importants changements d’orientation proposés par Biden pourraient être obstrués par les républicains.

Aucune nouvelle annonce n’a été faite à la réunion de la Fed la semaine dernière. Le président Jerome Powell a adopté une approche plus prudente à l’égard de l’économie en raison de la deuxième vague de COVID-19, et il a insisté sur le fait que le Congrès doit apporter un soutien financier plus important. La Fed a indiqué qu’elle avait examiné diverses options afin de modifier son programme de rachat d’actifs, ce qui laisse présager que de potentiels changements pourraient être apportés lors de la prochaine réunion en décembre.

Le nombre d’emplois non agricoles a augmenté de 638 000 en octobre, après une hausse révisée de 672 000 en septembre. Par conséquent, le taux de chômage a reculé pour s’établir à 6,9 % par rapport à 7,9 % en septembre. Dans le secteur privé, on a également observé une forte hausse des emplois. En effet, 906 000 emplois ont été créés au cours du mois. Des hausses marquées ont été constatées dans les secteurs des loisirs et de l’hébergement, des services professionnels et commerciaux, du commerce de détail et de la construction. Par contre, le nombre d’emplois au gouvernement a chuté de 268 000.

International – L’indice PMI en Chine augmente dans le contexte d’une forte reprise intérieure; les ventes au détail déclinent dans la zone euro; les commandes manufacturières et la production industrielle sont en hausse en Allemagne

L’indice PMI général composé calculé par Caixin pour la Chine est passé de 54,5 en septembre à 55,7 au mois d’octobre. L’indice PMI du secteur de la fabrication est passé de 53,0 à 53,6, tandis que l’indice PMI du secteur des services est passé de 54,8 à 56,8. Une forte augmentation des activités commerciales a été observée par les fabricants et les entreprises de services, qui ont rapporté une hausse de la production et du travail. Le point faible réside dans les marchés étrangers, où les principaux pays d’exportation font face à une deuxième vague. Les embauches sont restées solides : le secteur des services a procédé à une vague d’embauche afin de pallier l’augmentation du travail, tandis que le secteur de la fabrication a généré moins d’embauches en vue de limiter les coûts. Le niveau de confiance des entreprises a augmenté puisqu’on s’attend à ce que les effets de la pandémie se résorbent. Dans le secteur de la fabrication, la confiance a augmenté jusqu’à atteindre son plus haut niveau depuis août 2014. Dans le secteur des services, elle a atteint le plus haut niveau enregistré depuis août 2012.

Les ventes au détail dans la zone euro ont chuté de 2,0 % en septembre après une hausse de 4,2 % en août. Ce déclin général est dû au fait que les consommateurs dépensent moins pour des produits alimentaires, non alimentaires et pétroliers.

En Allemagne, les commandes manufacturières ont augmenté de 0,5 % en septembre, après une hausse de 4,9 % en août. Les commandes nationales ont augmenté de 2,3 %, alors que les commandes étrangères ont chuté de 0,8 %. Les nouvelles commandes dans le secteur automobile ont augmenté de 5,1 %, soit 5,8 % de plus que les niveaux enregistrés en février avant la pandémie de coronavirus. Les commandes de machinerie et d’équipement, quant à elles, ont diminué de 3,7 %.

La production industrielle allemande a augmenté de 1,6 % en septembre, après une hausse de 0,5 % en août. Ce gain a été stimulé par une hausse de 3,0 % du côté des biens de consommation et de 2,2 % du côté des biens d’équipement. Dans le secteur automobile, la production a rebondi de 10,0 %, ce qui a permis de compenser la diminution observée en août, mais elle se situe tout de même 15 % en deçà des niveaux prépandémiques de février.


Aperçu de l’avenir

Canada

Au Canada, la semaine s’annonce tranquille; aucune annonce économique n’est prévue.

États-Unis – Élections; indice de la NFIB sur l’optimisme des petites entreprises (le 10 novembre); indice des prix à la consommation (le 12 novembre)

Joe Biden est actuellement en tête et devrait gagner la présidence. Les résultats du décompte complet devraient être révélés la semaine prochaine.

Le niveau de confiance des petites entreprises pourrait avoir reculé en octobre. Les cas de virus sont repartis en hausse et devraient se traduire par une baisse des plans d’embauche; les résultats des élections devraient également influencer le climat des affaires.

La principale nouvelle de cette semaine aux États-Unis est le fait que l’indice des prix à la consommation (IPC) devrait connaître un gain de 0,2 % en octobre, selon des estimations consensuelles. La dernière lecture a été influencée par les prix des voitures d’occasion, qui devraient se normaliser à l’avenir.

International – Indice IPC en Chine et indice ZEW en Allemagne (le 10 novembre); commandes de machinerie au Japon (le 11 novembre)

En octobre, l’indice IPC en Chine devrait augmenter de 0,8 % en octobre par rapport à l’année précédente. En Allemagne, l’indice ZEW a chuté en raison de la montée des cas de coronavirus, ce qui pourrait freiner la reprise économique. Enfin, de nouvelles commandes de machinerie ont été enregistrées au Japon en octobre, signe que les investissements commerciaux vont bon train.

Patrimoine Aviso Inc. (« Patrimoine Aviso ») est la société mère de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. Patrimoine Aviso est une filiale en propriété exclusive de Commandité Patrimoine Aviso S.E.C., qui est elle-même détenue à 50 % par Desjardins Holding financier Inc. et à 50 % par une société en commandite appartenant aux cinq caisses provinciales Credit Union (les « Caisses ») ainsi qu'au groupe CUMIS.

Les services de courtage en ligne sont offerts par l’intermédiaire d’Investisseur Qtrade, une division de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc., une filiale en propriété exclusive de Patrimoine Aviso Inc. et membre du Fonds canadien de protection des épargnants. Ce document existe à des fins de renseignements seulement. Ce document a été préparé à l’aide de sources jugées fiables, mais Investisseur Qtrade ne garantit pas l’exactitude, l’exhaustivité, le caractère opportun et la fiabilité des informations. Les renseignements, schémas et graphiques sont présentés à titre d’illustrations seulement; ils sont modifiables sans préavis. Tous les placements sont assujettis à des risques, y compris la perte éventuelle de capital.