Pouls hebdomadaire du marché - Semaine se terminant le 20 novembre 2020

Développements du marché

Actions

Cette semaine, nous avons eu connaissance de nouveaux développements encourageants concernant le vaccin. Moderna a publié des données préliminaires indiquant un taux d’efficacité de 94,5 %, tandis que Pfizer et BioNTech ont mis à jour leurs résultats, démontrant un taux d’efficacité de 95 %. Il semble maintenant qu’on ne se pose plus la question à savoir « si » un vaccin sera disponible, mais plutôt « quand » il le sera. Le Trésor américain a annoncé la cessation de plusieurs programmes de crédit d’urgence après le mois de décembre, alors que ces mesures servent actuellement de filet de sécurité pour l’économie fragile. Cette décision arrive juste au moment où les marchés commencent à anticiper les modifications apportées à la politique d’achat d’actifs de la Réserve fédérale américaine. L’indice S&P 500 a reculé de 0,77 %, tandis que l’indice composé S&P/TSX a progressé de 2,06 %.

Revenu fixe

Les rendements des obligations ont baissé relativement aux attentes d’une modification de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine. Le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans a reculé de 7 points de base, terminant la semaine à 0,82 %. Le rendement des obligations du gouvernement du Canada à 10 ans a chuté de 8 points de base, terminant la semaine à 0,65 %.

Marchandises:

Le cours des produits de base stimulant l’économie continue de bénéficier du potentiel lié au vaccin. Les cours du pétrole et du cuivre ont connu une hausse respective de 5,03 % et de 3,62 %. L’or a chuté de 0,96 %.


Performance (rendement des cours)

Performance (rendement des cours)

En date du 20 novembre 2020


Développements macroéconomiques

Canada – hausse des ventes du secteur manufacturier; augmentation de l’indice des prix à la consommation (IPC); les ventes au détail dépassent les attentes

Les ventes du secteur manufacturier ont augmenté de 1,5 % en septembre, ce qui a compensé la baisse de 1,4 % en août. Par industrie, des gains importants ont été constatés dans les secteurs des produits du bois et des produits chimiques, où les ventes ont augmenté respectivement de 9,6 % et de 6,7 %. L’utilisation de la capacité a grimpé à 78,5 % en septembre, contre 75,5 % en août.

Après la chute de 0,1 % en septembre, l’IPC a augmenté de 0,4 % en octobre. Ce sont les prix des logements qui y ont le plus contribué, avec une augmentation de 0,7 %. Le prix des aliments a également augmenté de 0,5 %, ce qui s’explique en partie par la hausse des prix de la viande liée aux effets de la COVID-19 sur la chaîne d’approvisionnement. Le prix de l’essence a chuté de 1,5 % au cours du mois.

Les ventes de produits de détail ont augmenté de 1,1 % en septembre, faisant suite à la baisse de 0,4 % en août. Cette mesure dépasse les attentes, Statistique Canada ayant estimé que les ventes demeureraient inchangées. Ce gain est attribuable aux ventes de véhicules et de pièces automobiles, qui ont augmenté de 1,5 %, et aux ventes de marchandises générales, qui ont augmenté de 1,8 %. Statistique Canada estime qu’il n’y aura aucune modification aux ventes au détail en octobre.

États-Unis – les résultats du secteur manufacturier de l’indice Empire State et de la Réserve fédérale de Philadelphie montrent un ralentissement des activités commerciales; les ventes au détail et la production industrielle augmentent

L’indice Empire State du secteur manufacturier relatif aux conditions générales d’activité est passé de 10,5 en octobre à 6,3 en novembre. De même, l’indice d’activité générale actuel relatif aux perspectives commerciales de la Réserve fédérale de Philadelphie est passé de 32,3 en octobre à 26,3 en novembre. Les deux indices ont révélé des résultats similaires : les activités générales de fabrication ont légèrement augmenté, les commandes et les expéditions connaissant une hausse, alors que les stocks continuent de baisser. Les niveaux d’emploi et la semaine de travail moyenne ont également indiqué une légère augmentation. Les entreprises restent optimistes quant à l’avenir. Fait intéressant, selon l’enquête relative à l’indice Empire State du secteur manufacturier, les dépenses en immobilisations et en technologies ont augmenté, ce qui indique que les entreprises prévoient augmenter leurs dépenses en immobilisations.

Les ventes de produits de détail ont augmenté de 0,3 % en octobre, après une hausse révisée en septembre qui a fait passer le résultat de 1,9 % à 1,6 %. Les résultats se trouvaient en dessous des attentes du marché de 0,5 %. Les ventes de matériaux de construction ont augmenté de 0,9 % et les ventes de véhicules et de pièces automobiles ont augmenté de 0,4 %. Les plus importants ralentissements ont été observés dans les secteurs des vêtements et des articles de loisirs, qui ont chuté de 4,2 %, et des magasins d’alimentation et de boissons, qui ont connu une baisse de 0,2 %.

La production industrielle a augmenté de 1,1 % en octobre par rapport au mois précédant, ce qui compense la perte de 0,4 % de septembre. La production manufacturière a augmenté de 1,0 % et la production des services publics a augmenté de 3,9 %. Entre-temps, la production du secteur minier a chuté de 0,6 %. La production totale a augmenté de 5,3 % par rapport à la même période l’an dernier. L’utilisation de la capacité a augmenté de 0,8 % pour s’établir à 72,8 %.

International – la production industrielle chinoise est stagnante alors que les ventes au détail n’ont pas répondu aux attentes; le PIB du Japon a rebondi grâce à des dépenses et exportations plus élevées

La production industrielle chinoise a augmenté de 6,9 % en octobre par rapport à l’an dernier, et demeure inchangée depuis septembre. Le consensus sur le marché était de 6,7 %. La production est demeurée forte même pendant une période de vacances plus longue qu’à l’habitude. Cependant, elle a également été soutenue par une base plus basse en 2019. La production industrielle a mené la reprise en Chine jusqu’à maintenant, la production à ce jour étant 1,8 % plus élevée qu’à la même période l’an dernier.

Par rapport à l’année précédente, les ventes de commerce de détail en Chine sont passées de 3,3 % en septembre à 4,3 % en octobre. Les résultats n’ont pas atteint les prévisions du consensus du marché de 5,0 %, avec des prévisions de dépenses plus élevées en raison de la période des Fêtes prolongée cette année.

Le PIB du Japon a augmenté de 5,0 % par rapport au trimestre passé, ajusté au troisième trimestre selon l’estimation préliminaire, soit 21,4 % sur une base annualisée. Les résultats ont été augmentés grâce à une hausse de 4,9 % de la consommation privée et à une augmentation de 1,9 % des dépenses publiques. Les exportations nettes ont également contribué, les exportations ayant augmenté de 7,0 % et les importations ayant connu une baisse. Les dépenses commerciales et l’investissement résidentiel ont chuté au cours du trimestre.


Aperçu de l’avenir

Canada – confiance à l’égard des petites entreprises de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) (26 novembre)

Le Canada a connu une semaine relativement tranquille, avec seulement une mise à jour sur la façon dont les petites entreprises s’accrochent pendant le confinement. Le renouvellement des restrictions a entraîné une baisse généralisée de l’optimisme, ce qui a porté le résultat à son niveau le plus faible au cours des cinq derniers mois.

États-Unis – L’indice des directeurs d’achats du secteur de la fabrication (PMI) de Markit (23 novembre); commandes de biens durables, revenus et dépenses des consommateurs, procès-verbaux des réunions du FOMC (25 novembre)

Les résultats préliminaires relatifs à l’indice PMI de Markit seront annoncés tôt cette semaine et fourniront une mise à jour sur la façon dont les entreprises s’en sortent. Les enquêtes relatives à l’indice Empire State et à l’indice de la Réserve fédérale de Philadelphie publiées la semaine dernière ont indiqué une augmentation de l’activité, mais à un rythme plus lent, ce qui devrait également être reflété dans les résultats de l’indice PMI.

Les produits durables ont connu une solide croissance en septembre, ce qui a poussé les investissements commerciaux à atteindre des niveaux semblables à ceux d’avant la pandémie. Le consensus du marché prévoit une autre augmentation de 0,9 % en octobre. Le même jour, nous obtiendrons des données sur les revenus et les dépenses. On s’attend à ce que les revenus aient baissé légèrement de 0,1 %, alors que les dépenses personnelles devraient connaître une augmentation additionnelle de 0,4 % en concordance avec les résultats des ventes au détail.

Enfin, en ce qui concerne les procès-verbaux du FOMC, lors de la dernière réunion tenue juste après les élections, la politique monétaire n’avait pas changé, mais le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a continué de réitérer la nécessité d’un soutien financier plus important pour une reprise durable à grande échelle. La Réserve fédérale a indiqué avoir discuté des options de modification des programmes d’achat d’actifs, et le procès-verbal pourrait donner des indices et des idées sur leur façon de penser.

International – l’indice PMI pour la région européenne (23 novembre); indice IFO de l’Allemagne (24 novembre); procès-verbal de la BCE (26 novembre)

L’Europe démarre également la semaine avec des résultats de l’indice PMI, qui devraient avoir été touchés par le renouvellement du confinement. Nous allons également obtenir l’indice IFO de l’Allemagne, où l’on s’attend à ce que l’enthousiasme des entreprises ait connu une baisse.

Le procès-verbal de la BCE sera le communiqué clé à surveiller la semaine prochaine, car la banque centrale a donné lieu de croire à d’autres stimuli à la prochaine réunion de décembre. La présidente, Mme Lagarde, a affirmé que « la reprise économique de la zone euro s’essouffle plus rapidement que prévu » et que les risques sont orientés à la baisse.

Patrimoine Aviso Inc. (« Patrimoine Aviso ») est la société mère de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. Patrimoine Aviso est une filiale en propriété exclusive de Commandité Patrimoine Aviso S.E.C., qui est elle-même détenue à 50 % par Desjardins Holding financier Inc. et à 50 % par une société en commandite appartenant aux cinq caisses provinciales Credit Union (les « Caisses ») ainsi qu'au groupe CUMIS.

Les services de courtage en ligne sont offerts par l’intermédiaire d’Investisseur Qtrade, une division de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc., une filiale en propriété exclusive de Patrimoine Aviso Inc. et membre du Fonds canadien de protection des épargnants. Ce document existe à des fins de renseignements seulement. Ce document a été préparé à l’aide de sources jugées fiables, mais Investisseur Qtrade ne garantit pas l’exactitude, l’exhaustivité, le caractère opportun et la fiabilité des informations. Les renseignements, schémas et graphiques sont présentés à titre d’illustrations seulement; ils sont modifiables sans préavis. Tous les placements sont assujettis à des risques, y compris la perte éventuelle de capital.