Pouls hebdomadaire du marché - Semaine se terminant le 11 decembre 2020

Développements du marché

Actions

Les marchés ont stagné la semaine dernière. Le Royaume-Uni a été le premier pays à approuver l’utilisation du vaccin de Pfizer-BioNTech, dont il a déjà commencé le déploiement. Tous les regards sont tournés vers la FDA des États-Unis et l’on attend l’autorisation de celle-ci sous peu. Toujours aux États-Unis, le plan de relance provisoire y a été une fois de plus retardé avec, en parallèle, une hausse des demandes de prestations de chômage, lesquelles atteignent un sommet inégalé depuis 3 mois et font craindre pour la reprise. L’indice S&P 500 a reculé de 0,96 %, tandis que l’indice composé S&P/TSX a progressé de 0,16 %.

Revenu fixe :

Les rendements obligataires ont reculé en raison des préoccupations économiques. La BCE a annoncé qu’elle augmentait de 500 milliards d’euros ses achats d’actifs et la Banque du Canada s’attend à « garder les taux d’intérêt bas sur toute la courbe de rendement ». L’attention est maintenant fixée sur la Réserve fédérale américaine, qui se réunit cette semaine. Le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans a reculé de 7 points de base, terminant la semaine à 0,90 %. Le rendement des obligations du gouvernement du Canada à 10 ans a chuté de 8 points de base, terminant la semaine à 0,71 %.

Marchandises :

Le cuivre et le pétrole ont affiché des gains modestes de 0,43 % et de 0,65 %, respectivement. Les prix de l’or sont demeurés inchangés.

Performance (rendement des cours)

Performance (rendement des cours)

En date du 11 decembre 2020

Développements macroéconomiques

Canada – La Banque du Canada va « garder les taux d’intérêt bas sur toute la courbe de rendement »; redressement de l’utilisation de la capacité, qui demeure toutefois en deçà des niveaux observés avant la pandémie

La Banque du Canada continue de répéter que la reprise de l’activité économique au Canada « devra continuer d’être appuyée par des mesures de politique monétaire exceptionnelles ». La banque centrale n’a annoncé aucun changement dans sa politique, mais elle a ajouté à sa déclaration l’expression « garder les taux d’intérêt bas sur toute la courbe de rendement », reflétant l’ajustement apporté précédemment à son programme d’achat d’actifs en vue d’accroître l’achat de titres de créance à plus long terme.

L’utilisation de la capacité au troisième trimestre a été de 76,5 %, comparativement à 70,7 % au trimestre précédent. Les taux d’utilisation de la capacité dans la plupart des secteurs d’activité sont demeurés sous les niveaux observés avant la pandémie, et ont été inférieurs de 6 points de pourcentage à ceux de la même période l’an dernier.

États-Unis – Hausse de l’IPC pour les services; progression de l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan

L’IPC a augmenté de 0,2 % en novembre selon des données désaisonnalisées, après avoir fait du sur-place en octobre. L’IPC de base, excluant l’alimentation et l’énergie, a également grimpé de 0,2 %. Ce gain découle de la hausse de
0,1 % des prix des services, tandis que les produits reculaient de 0,1 %. En glissement annuel, l’IPC a augmenté de
1,2 %.

Selon l’Université du Michigan, la confiance des consommateurs a été en légère augmentation, passant de 76,9 à 81,4 en décembre. Ce gain inattendu reflète l’amélioration à la fois de la situation actuelle et des attentes. Cette amélioration était probablement liée aux espoirs suscités par le vaccin, les finances des consommateurs demeurant peu reluisantes et les stimulants fiscaux toujours absents.

International – La BCE annonce des achats d’actifs supplémentaires; les exportations chinoises bondissent; l’IPC pour les aliments recule en Chine; la production industrielle allemande augmente; l’indice ZEW en Allemagne progresse en raison du vaccin; les commandes de machines explosent au Japon et atteignent les niveaux pré-COVID-19

La BCE a annoncé qu’elle augmentait de 500 milliards d’euros ses achats d’actifs, portant à 1 850 milliards d’euros le total de son programme de rachats d’actifs d’urgence lié à la pandémie (PEPP) et a prolongé celui-ci jusqu’en mars 2022. La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a déclaré que la BCE n’a pas besoin de dépenser toutes les sommes prévues à son programme si des conditions de financement favorables peuvent être maintenues.

Les exportations de la Chine se sont accélérées en novembre pour grimper de 21,1 %, par rapport à 11,4 % en octobre en glissement annuel. La prévision moyenne était de 12,0 %. Cette surprise constate l’accélération de la demande étrangère, malgré l’augmentation des éclosions.

L’IPC de la Chine a baissé de 0,5 % en glissement annuel en novembre, comparativement à une hausse de 0,5 % en octobre. Affichant un recul de 2,0 % au cours de la dernière année, les prix des aliments ont été le principal facteur à l’origine de ce résultat, le prix du porc chutant de nouveau pour afficher une baisse de 12,5 %. Pendant ce temps, les prix des services ont augmenté de 0,3 %.

La production industrielle allemande a grimpé de 3,2 % en octobre, après une hausse de 2,3 % en septembre. Ce gain a été généralisé, la branche la plus importante de l’industrie de la fabrication – le secteur automobile – affichant une hausse de 9,9 %.

L’indice ZEW en Allemagne, qui mesure le sentiment de confiance à l’égard de l’économie, a augmenté pour passer de 39,0 à 55,0 en décembre. Après des reculs consécutifs prononcés, la confiance s’est accrue en raison de l’attente d’une autorisation imminente d’un vaccin.

Les commandes de machines de base au Japon ont bondi de 17,1 % en octobre, comparativement à la prévision moyenne de 2,5 % seulement, ce qui semble indiquer un appétit accru pour les dépenses en immobilisations. Les commandes sont revenues à leurs niveaux antérieurs à la pandémie et sont maintenant en hausse de 2,8 % en glissement annuel.

Aperçu de l’avenir

Canada – Ventes manufacturières (15 décembre); IPC (16 décembre); ventes au détail (18 décembre)

On s’attend à ce que les ventes manufacturières aient encore progressé de 0,6 % en octobre et que l’IPC demeure inchangé en novembre. Enfin, en ce qui concerne les ventes au détail. Statistique Canada avait fourni une estimation préliminaire selon laquelle les ventes devaient demeurer inchangées en octobre, mais la donnée la plus importante sera l’estimation préliminaire pour novembre.

États-Unis – Production industrielle (15 décembre); indice PMI d’IHS Markit et réunion de la Fed (16 décembre)

Le premier chiffre que nous obtenons porte sur la production industrielle en novembre, qui devrait afficher un léger gain de 0,3 %. Nous avons également une mise à jour sur les activités commerciales grâce aux indices PMI préliminaires de décembre. Le dernier chiffre indiquait l’une des expansions les plus fortes observées en plus de cinq ans. Enfin, lors de la réunion de la Fed, l’on s’attend à ce que des directives supplémentaires soient fournies quant aux achats d’actifs.

International – Production industrielle et ventes au détail en Chine (14 décembre); indice PMI du Japon (15 décembre); indice PMI de la zone euro (16 décembre)

À l’échelle internationale, nous avons les chiffres de novembre pour la production industrielle et les ventes au détail en Chine. La production industrielle devrait avoir progressé légèrement puisque la demande extérieure s’est maintenue malgré l’aggravation de la propagation du coronavirus. Les ventes au détail devraient également s’être améliorées.

Nous avons également quelques chiffres concernant les indices PMI du Japon et de la zone euro. Le mois dernier, le Japon était sur le point de devenir expansionniste tandis que l’économie se contractait de nouveau dans la zone euro.

Patrimoine Aviso Inc. (« Patrimoine Aviso ») est la société mère de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. Patrimoine Aviso est une filiale en propriété exclusive de Commandité Patrimoine Aviso S.E.C., qui est elle-même détenue à 50 % par Desjardins Holding financier Inc. et à 50 % par une société en commandite appartenant aux cinq caisses provinciales Credit Union (les « Caisses ») ainsi qu'au groupe CUMIS.

Les services de courtage en ligne sont offerts par l’intermédiaire d’Investisseur Qtrade, une division de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc., une filiale en propriété exclusive de Patrimoine Aviso Inc. et membre du Fonds canadien de protection des épargnants. Ce document existe à des fins de renseignements seulement. Ce document a été préparé à l’aide de sources jugées fiables, mais Investisseur Qtrade ne garantit pas l’exactitude, l’exhaustivité, le caractère opportun et la fiabilité des informations. Les renseignements, schémas et graphiques sont présentés à titre d’illustrations seulement; ils sont modifiables sans préavis. Tous les placements sont assujettis à des risques, y compris la perte éventuelle de capital.