Pouls hebdomadaire du marché - Semaine se terminant le 24 decembre 2020

Développements du marché

Actions

La semaine a commencé par l’annonce d’un variant du coronavirus plus contagieux qui s’est propagé au Royaume-Uni. Les marchés se sont rapidement rassérénés après que les autorités sanitaires, dont le Dr Fauci, ont affirmé qu’il n’y a pas de raison de croire que les vaccins ne seraient pas efficaces contre ce variant. Le Congrès américain a finalement adopté le plan de relance des États-Unis de 900 milliards de dollars américains et attend maintenant que le président Trump le ratifie. Un accord commercial dans le cadre du Brexit a été conclu une semaine seulement avant l’échéance et doit être soumis aux parlements britannique et européen. L’indice S&P 500 a reculé de 0,17 %. L’indice composé S&P/TSX a progressé de 0,51 %.

Revenu fixe :

Les inquiétudes à propos du nouveau variant du coronavirus ont éclipsé le plan de relance. Le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans a reculé de 2 points de base, terminant la semaine à 0,92 %. Le rendement des obligations du gouvernement du Canada à 10 ans a chuté de 3 points de base, terminant la semaine à 0,72 %.

Marchandises :

Les nouvelles au sujet d’un variant du coronavirus ont interrompu le redressement des cours des produits de base que suscitaient les vaccins. Les cours du pétrole et du cuivre ont reculé de 1,63 % et de 1,93 % respectivement. Les prix de l’or sont demeurés inchangés.


Performance (rendement des cours)

Performance (rendement des cours)

En date du 24 decembre 2020


Développements macroéconomiques

Canada – Hausse du PIB en octobre

Le PIB a augmenté de 0,4 % en octobre, après une hausse de 0,8 % en septembre. La croissance est attribuable à une hausse de 0,5 % dans le secteur des services. Le secteur de la production des biens a progressé de seulement 0,1 %, tiré par le secteur manufacturier et les services d’hébergement et de restauration. Selon l’estimation préliminaire de Statistique Canada, la production a progressé de 0,4 % en novembre.

États-Unis – Augmentation des commandes de biens durables; diminution des revenus et des dépenses personnelles; la confiance des consommateurs stagne en raison de la recrudescence de la pandémie

Les nouvelles commandes de biens durables ont augmenté pour un septième mois consécutif, de 0,9 % en novembre après la hausse de 1,8 % en octobre. La plus forte augmentation est celle des commandes d’équipement de transport, à 1,9 %. En les excluant, la hausse des nouvelles commandes est de 0,4 %

Le revenu personnel a diminué de 1,1 % en novembre, après une baisse de 0,6 % en octobre. Il y a eu une augmentation de la rémunération au cours de la même période, attribuable à une hausse des salaires dans les services. Cependant, les revenus des propriétaires ont connu une diminution notable, reflétant la baisse des prêts aux entreprises dans le cadre du Programme de protection du paiement et des prestations sociales, les programmes d’aide fédéraux contre la pandémie prenant fin.

Les dépenses ont également diminué de 0,4 % pour la première fois en six mois, après une augmentation de 0,3 % en octobre. Les dépenses ont diminué pour les biens comme pour les services. Pour ce qui est des biens, les achats de vêtements, de chaussures et de véhicules automobiles ont été partiellement compensés par une hausse des dépenses pour l’alimentation et les boissons. Dans le secteur des services, il y a eu diminution des dépenses pour les services d’hébergement et de restauration ainsi que les services publics.

L’indice de confiance des consommateurs du Conference Board est passé de 92,9 à 88,6 en décembre. L’indice de la situation actuelle a connu une forte baisse, passant de 105,3 à 90,3, tandis que l’indice des prévisions a augmenté, passant de 84,3 à 87,5. La résurgence de la pandémie de COVID-19 continue de freiner la confiance. Les prévisions de vacances des consommateurs ont diminué, alors que les intentions d’achat d’électroménagers ont augmenté.

International – Accord dans le cadre du Brexit

Le Royaume-Uni et l’Union européenne sont parvenus à conclure un accord une semaine seulement avant ce qui aurait autrement été un « Brexit dur ». Les parlements britannique et européen doivent maintenant approuver l’accord provisoire pour qu’il prenne effet.


Aperçu de l’avenir

Le Pouls hebdomadaire du marché fera relâche pendant les Fêtes et reprendra le 11 janvier 2021. Joyeuses Fêtes!

Canada – Indice PMI manufacturier (4 janvier); enquête sur la main-d’oeuvre (8 janvier)

Après les Fêtes, nous aurons des données importantes au Canada. Nous connaîtrons l’indice manufacturier du mois de décembre, marqué par une forte relance dans ce secteur. L’enquête sur la main-d’oeuvre sera aussi surveillée de près, car le redressement du marché du travail a ralenti ces derniers mois et le risque extrême d’une recrudescence de la pandémie et du renouvellement du confinement plane.

Patrimoine Aviso | Pouls hebdomadaire du marché | 3

États-Unis – Procès-verbal du FOMC et commandes manufacturières (6 janvier); emplois non agricoles (8 janvier)

Le procès-verbal du FOMC sera disséqué dans le but de mieux comprendre l’emploi par la Fed de « progrès substantiel supplémentaire » et de déceler des indices de l’orientation à venir.

Les commandes manufacturières de novembre devraient continuer d’augmenter, une hausse de 0,8 % faisant consensus dans le marché. L’accent sera principalement mis sur les données d’emplois non agricoles pour décembre. Le redressement du marché du travail ralentit et a montré récemment des signes de faiblesse, soit une hausse des demandes de prestations de chômage. Une prévision de seulement 100 000 emplois supplémentaires fait consensus dans le marché.

International – Production industrielle japonaise (27 décembre); indice PMI de la Chine (5 janvier); ventes au détail dans la zone euro et commandes manufacturières en Allemagne (7 janvier); production industrielle allemande (8 janvier)

Le marché s’attend à une hausse de 0,6 % de la production industrielle japonaise en novembre. La première donnée d’importance de la nouvelle année sera l’indice PMI de la Chine. Les activités commerciales n’ont pas perdu de leur vigueur malgré la hausse des cas à l’échelle mondiale.

Pour l’Europe, nous connaîtrons les données des ventes au détail de la zone euro, qui devraient chuter de 3 % en novembre. En Allemagne, l’économie s’étant montrée plus résiliente, on s’attend à de meilleurs résultats. Les commandes manufacturières en Allemagne devraient diminuer de 1,2 %, mais la reprise de la production industrielle devrait se poursuivre en novembre.

Patrimoine Aviso Inc. (« Patrimoine Aviso ») est la société mère de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. Patrimoine Aviso est une filiale en propriété exclusive de Commandité Patrimoine Aviso S.E.C., qui est elle-même détenue à 50 % par Desjardins Holding financier Inc. et à 50 % par une société en commandite appartenant aux cinq caisses provinciales Credit Union (les « Caisses ») ainsi qu'au groupe CUMIS.

Les services de courtage en ligne sont offerts par l’intermédiaire d’Investisseur Qtrade, une division de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc., une filiale en propriété exclusive de Patrimoine Aviso Inc. et membre du Fonds canadien de protection des épargnants. Ce document existe à des fins de renseignements seulement. Ce document a été préparé à l’aide de sources jugées fiables, mais Investisseur Qtrade ne garantit pas l’exactitude, l’exhaustivité, le caractère opportun et la fiabilité des informations. Les renseignements, schémas et graphiques sont présentés à titre d’illustrations seulement; ils sont modifiables sans préavis. Tous les placements sont assujettis à des risques, y compris la perte éventuelle de capital.