Données mensuelles sur le marché - données et opinions en date du 30 septembre 2020

La volatilité arrive comme prévu

Les acteurs du marché expérimentés ne devraient pas s’étonner du fait que la volatilité du marché des actions augmente à cette période de l’année. Septembre a toujours été le mois le plus faible pour les actions, alors d’un point de vue saisonnier, le récent ralentissement est conforme aux attentes. Bien sûr, toute baisse des actions doit être évaluée dans un contexte plus large. Dans ce cas-ci, nous avons connu une remontée exceptionnellement forte au cours des derniers mois, principalement en raison du segment de marché de la technologie, mais aussi en partie à cause de l’euphorie qui a gagné les investisseurs particuliers.

En fait, nous avions anticipé un repli et, à notre avis, les baisses observées au cours des dernières semaines sont de nature plus technique et non pas le signe d’un changement fondamental. Cela dit, il y a des raisons de faire preuve de prudence à court terme. Malgré la faiblesse de septembre, le troisième trimestre s’est terminé avec une solide augmentation de 7,17 % du côté des actions mondiales.


Le point de vue de Placements NEI

La volatilité du mois de septembre arrive. Les actions ont connu leur premier mois de baisse à la suite d’une série de gains obtenus après avoir atteint leur point le plus bas en mars. Le ralentissement a été principalement dû à la faiblesse des services de communication, des technologies de l’information et des secteurs des biens de consommation cyclique.

Il y a des raisons de faire preuve de prudence. Comme nous l’avions annoncé au cours des derniers mois, l’augmentation des cas de coronavirus à l’échelle mondiale et le prochain ensemble de mesures budgétaires qui tarde à être mis en place aux États-Unis pourraient ralentir la reprise économique, et l’incertitude à l’égard des prochaines élections américaines sera certainement une source d’agitation sur les marchés.

La volatilité devrait se poursuivre. Les marchés resteront sans doute instables jusqu’à ce que le prochain ensemble de mesures budgétaires soit mis en place aux États-Unis et que la situation se précise après les élections. À long terme, nous demeurons optimistes en ce qui concerne les actions, car la reprise économique continue de stimuler le début du prochain cycle économique.


monthly market commentary chart

Marchés et saisonnalité

Connaissez-vous le dicton « vendre en mai et s’en aller »? Ou peut-être avez-vous déjà entendu parler du « rallye du Père Noël » qui survient en fin d’année? On voit souvent ces expressions dans les médias financiers. À la page précédente, nous avons noté que septembre est généralement un mois volatil pour le marché boursier. Bien que rien ne permette d’expliquer de façon cohérente pourquoi le mois de septembre devrait être aussi faible, cela s’explique souvent par une certaine combinaison de conditions politiques et de dynamiques du marché, notamment le retour au travail des investisseurs après les vacances d’été ou le rééquilibrage du portefeuille à la fin du trimestre.

L’effet de saisonnalité pourrait même être une prophétie autoréalisatrice : si les investisseurs croient que septembre est un mois à éviter, un nombre suffisant de vendeurs fera inévitablement baisser les cours du marché, ce qui va uniquement confirmer les croyances initiales des investisseurs. Comme le montre le tableau ci-dessous, il n’y a aucun doute qu’en moyenne, les marchés semblent suivre une certaine tendance saisonnière. Le premier semestre de l’année commence généralement avec des résultats légèrement positifs, puis il s’en suit une période stable en mai et en juin, un fort mois de juillet, une faiblesse vers les mois d’août et de septembre ainsi qu’une forte reprise à la fin de l’année.

Rendement global des actions par mois civil (de 1990 à 2019)

MSCI Monde ($ CA), rendement des cours

G7 countries chart

Au premier coup d’oeil, il peut être tentant de tirer profit de cette tendance saisonnière et d’en faire une stratégie de négociation. Mais pas si vite. Les statistiques ci-dessus représentent le rendement moyen par mois au cours des 30 dernières années. Compte tenu de la dispersion des rendements, nous pouvons constater que les rendements de septembre sont positifs environ la moitié du temps. Une perte de 12,42 % en septembre 2008 a vraiment faussé la moyenne, et il s’agit du pire rendement dégagé au cours des 30 dernières années, tous mois confondus.

Alors, comment pouvons-nous savoir quelle année il serait préférable d’investir en septembre et quelle année éviter ce mois? Comme toujours, les marchés sont stimulés par une combinaison de facteurs, qu’ils soient macroéconomiques, fondamentaux ou techniques. La saisonnalité n’est qu’une observation de la dynamique des cours du marché, et non pas un facteur déterminant. La meilleure façon de s’y retrouver dans tout ce brouhaha est de ne pas jouer aux devinettes et de simplement conserver ses placements en dépit des conditions du marché.

Patrimoine Aviso Inc. (« Patrimoine Aviso ») est la société mère de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. Patrimoine Aviso est une filiale en propriété exclusive de Commandité Patrimoine Aviso S.E.C., qui est elle-même détenue à 50 % par Desjardins Holding financier Inc. et à 50 % par une société en commandite appartenant aux cinq caisses provinciales Credit Union (les « Caisses ») ainsi qu'au groupe CUMIS.

Les services de courtage en ligne sont offerts par l’intermédiaire d’Investisseur Qtrade, une division de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc., une filiale en propriété exclusive de Patrimoine Aviso Inc. et membre du Fonds canadien de protection des épargnants. Ce document existe à des fins de renseignements seulement. Ce document a été préparé à l’aide de sources jugées fiables, mais Investisseur Qtrade ne garantit pas l’exactitude, l’exhaustivité, le caractère opportun et la fiabilité des informations. Les renseignements, schémas et graphiques sont présentés à titre d’illustrations seulement; ils sont modifiables sans préavis. Tous les placements sont assujettis à des risques, y compris la perte éventuelle de capital.