Ne laissez pas la paralysie par l’analyse avoir raison de vous. Commencez à réaliser vos rêves dès aujourd’hui.

Après avoir réussi à économiser un peu d’argent, Mandy Wilson* était ravie de se lancer dans la création d’un portefeuille de placements. Elle s’est dit qu’elle commencerait par faire des recherches pour l’aider à prendre des décisions éclairées en matière de placements.

« Après avoir lu article après article, j’ai perdu toute confiance. En même temps, je ne voulais pas abandonner le contrôle et laisser quelqu’un d’autre prendre des décisions à ma place. Alors, je n’ai rien fait. »

Mandy souffrait de ce que l’on appelle la « paralysie par l’analyse ». La paralysie par l’analyse peut survenir lorsque vous prenez ce qui vous semble une décision importante. Il est facile de faire des recherches trop poussées et de réfléchir à tous les angles possibles de la décision, au point de ne pas prendre de décision du tout.

« Au lieu de constituer ce portefeuille exceptionnel que j’aurais vu croître au fil du temps, mon argent est resté dans un compte d’épargne sans me rapporter d’intérêts. J’ai même puisé dans mes économies à plusieurs reprises pour acheter quelque chose dont je n’avais vraiment pas besoin. »

Débordé par trop d’options

Vous pouvez tomber dans un état de paralysie par l’analyse parce que vous avez peur de prendre la mauvaise décision. Peut-être avez-vous peur de ne pas choisir la bonne action ou le bon moment pour investir sur le marché.

En réalité, ne prendre aucune décision revient à prendre la mauvaise décision. C’est ce qu’on appelle le coût de renonciation. Le coût de renonciation, c’est lorsque vous renoncez à une occasion de gagner plus d’argent parce que vous attendez. L’argent que vous avez prévu d’investir se morfond dans un compte d’épargne qui ne rapporte que peu ou pas d’intérêts. Ne pas prendre de décision peut vous faire perdre d’autres occasions. Ou, comme Mandy, vous finirez peut-être par le dépenser petit à petit plutôt que de le consacrer à vos objectifs finaux. Vous risquez alors de ne pas atteindre vos objectifs financiers.

Surmonter la paralysie par l’analyse

Comme pour toute inquiétude ou anxiété, la meilleure façon de surmonter la paralysie par l’analyse est de comprendre qu’elle est en train de se produire et de mettre en place un plan d’action qui ne fait pas appel à la peur comme facteur de motivation.

Commencez par connaître votre style de placement. Quelle est votre tolérance au risque? Vous sentez-vous à l’aise de prendre plus de risques en contrepartie d’un potentiel de rendement plus important, ou préférez-vous être plus prudent et obtenir des rendements plus modérés? Si vous voyiez votre portefeuille baisser pendant un certain temps, en perdriez-vous le sommeil? Le temps joue-t-il en votre faveur – autrement dit, la retraite est-elle dans 20 ans ou toute proche? Une fois que vous aurez déterminé le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre, vous saurez mieux ce qu’il faut rechercher dans vos placements.

La recherche est importante, mais limitez-vous à quelques articles ou outils clés. Découvrez quels analystes sont respectés. À un moment donné, vous remarquerez que la lecture de différentes sources ne vous fournira pas nécessairement plus d’informations exploitables, mais uniquement une surcharge d’informations.

Plutôt que d’essayer de comprendre, de peser et de comparer chaque information disponible, la meilleure façon de vous protéger contre les risques est de diversifier votre portefeuille. À tout moment, même si un secteur se porte mal, un autre peut décoller. Il en va de même pour les placements.

Vous ne voulez plus viser la perfection. Il n’y a pas de placement parfait. Il n’y a pas de décision parfaite. Le marché boursier peut être volatil. Tout comme la vie, les marchés boursiers peuvent être imprévisibles. N’oubliez pas que les placements sont axés sur les gains à long terme. 

Montrer la porte à l’analyse par la paralysie

Pour Mandy Wilson, la meilleure façon de surmonter la paralysie par l’analyse a été de commencer tranquillement et d’essayer différentes choses jusqu’à ce qu’elle se sente suffisamment à l’aise pour investir régulièrement.

« Dans le cadre de mes recherches, j’ai découvert que je pouvais ouvrir un compte d’essai de 30 jours auprès de Qtrade. J’ai trouvé des articles et des outils utiles, comme le Simulateur de portefeuille. Cela m’a permis de gagner en confiance et d’éliminer les conjectures. Je sens maintenant que je suis sur la bonne voie pour atteindre mes objectifs financiers. »

Pour explorer les outils et les ressources qui vous aideront à gagner en confiance en matière de placements, accédez à votre compte Qtrade et ensuite à Éducation > Pour commencer. Ou inscrivez-vous à un compte d’essai pour découvrir tout ce que nous pouvons vous offrir.

 

* Les noms ont été changés pour protéger l’identité des investisseurs.

Les renseignements de cet article proviennent de sources réputées fiables, mais leur précision ou intégralité n’est pas garantie. Ce matériel est fourni à des fins informatives et éducatives et ne vise pas à fournir des conseils précis, y compris, sans toutefois s’y limiter, sur les placements, les finances, les impôts ou d’autres sujets similaires.