Combien d’argent devez-vous épargner pour votre retraite?

retirement couple on a mountain

Que votre retraite soit une réalité imminente ou lointaine, vous vous demandez probablement, comme beaucoup de Canadiens, combien vous devez vraiment épargner dans ce but.

Notre réponse : ça dépend.

Bien sûr, cette réponse vous laisse sur votre faim, mais il est vrai que la somme que vous devez mettre de côté dépend largement de ce que vous prévoyez faire à votre retraite. Et chaque personne a des plans différents à ce chapitre. Avant d’essayer de calculer combien d’argent vous devez épargner, il est bien plus important de déterminer ce que vous attendez personnellement de votre retraite.

Commencez à imaginer votre retraite

Vos besoins financiers pendant la retraite dépendent d’un certain nombre de facteurs, par exemple, l’endroit où vous vivrez, la façon dont vous occuperez votre temps et le fait de continuer ou non à travailler. Voici quelques questions à vous poser lorsque vous estimez combien il vous en coûtera de prendre votre retraite.

  • Où habiterez-vous? Vivrez-vous dans un centre urbain, dans une petite ville ou dans une collectivité rurale? Quelle sera l’incidence de ce choix sur ce qu’il vous en coûtera pour vivre? Prévoyez-vous déménager dans une maison plus petite après le départ des enfants et utiliser le produit de la vente de votre domicile pour financer votre retraite? Ou prévoyez-vous demeurer dans votre maison actuelle le plus longtemps possible? Souhaitez-vous acheter un chalet ou une propriété à un endroit où la température est plus clémente?
  • Que ferez-vous? À quoi ressembleront vos journées lorsque vous serez à la retraite? Voulez-vous voyager ou simplement consacrer plus de temps à vos passe-temps? Prévoyez-vous donner un coup de main à vos enfants ou à vos petits-enfants? Lorsque vous calculez le coût de la vie, réfléchissez non seulement à vos dépenses courantes, mais également aux coûts associés à d’autres activités, comme les voyages ou l’adhésion à un club de golf.
  • Quand prendrez-vous votre retraite? Prévoyez-vous prendre une retraite anticipée ou reporter votre retraite le plus longtemps possible? Plus tôt vous prenez votre retraite, plus tôt vous cessez de recevoir un revenu d’emploi et plus tôt vous devez puiser dans vos économies pour vivre. Si vous prenez votre retraite avant 65 ans, il est possible que les sommes que vous versent les programmes gouvernementaux ou le régime de retraite de votre employeur soient moins élevées.
  • Travaillerez-vous pendant votre retraite? Vous voudrez peut-être maintenir vos contacts au sein de votre secteur d’activité et exécuter de temps à autre certains projets (de consultation, par exemple). Si vous êtes propriétaire de votre entreprise, vous pourriez réduire vos heures de travail et commencer à gérer votre relève. Peut-être prévoyez-vous travailler à temps partiel pour vous occuper et continuer de participer activement au sein de votre collectivité. En continuant d’occuper un emploi rémunéré pendant votre retraite, vous pourriez retarder le versement des prestations des gouvernements ou du régime de votre employeur et percevoir par la suite des sommes plus élevées.

Comprendre vos sources de revenus

Tenez compte des sources de revenus dont vous disposerez pendant votre retraite.

1. Programmes gouvernementaux

Il existe divers programmes gouvernementaux, mais le plus important pour la plupart des Canadiens est le Régime de pensions du Canada (RPC) (ou le Régime de rentes du Québec pour les résidents de cette province). Ces régimes versent des prestations mensuelles afin de remplacer partiellement le revenu au moment de la retraite. Vos prestations sont établies en fonction du moment où vous commencez à les recevoir et de vos cotisations au régime tout au long de votre vie active. Pour de plus amples renseignements sur le RPC et sur les prestations dans le cadre de ce régime, consultez notre article ou visitez le site Web du gouvernement du Canada.

La pension de la Sécurité de la vieillesse (SV) est une autre prestation mensuelle à laquelle vous pourriez avoir droit en raison de votre revenu. Elle est offerte aux Canadiens de 65 ans et plus, même s’ils travaillent encore ou s’ils n’ont jamais occupé un emploi. Les paiements sont basés sur la durée de votre résidence au Canada et sur votre revenu. Pour de plus amples renseignements sur la SV et sur les prestations dans le cadre de ce programme, consultez notre article ou visitez le site Web du gouvernement du Canada.

CONSEIL : Le montant des prestations du RPC et de la SV peut varier considérablement en fonction de l’âge auquel vous commencez à recevoir ces sommes. Par exemple, si vous commencez à percevoir les prestations du RPC dès l’âge de 60 ans, elles seront réduites de 7,2 % par année, jusqu’à concurrence de 36 %. Cependant, si vous reportez vos prestations du RPC jusqu’à votre 65e anniversaire, celles-ci augmenteront de 8,4 % chaque année, jusqu’à un maximum de 42 %. Le programme de la SV applique une règle similaire. Si vous commencez à toucher cette prestation après vos 65 ans, son montant augmentera de 0,6 % par mois de report, jusqu’à un maximum de 36 % à l’âge de 70 ans.

2. Régimes de retraite des entreprises

De nombreux Canadiens bénéficient d’un régime de retraite offert par leur employeur. Il peut s’agir d’un régime à prestations déterminées ou à cotisations déterminées, d’un REER collectif, d’un régime de participation différée aux bénéfices (RPDB) ou d’un régime de pension agréé collectif (RPAC). La prestation que vous recevez à votre retraite dépendra du type et de la structure du régime offert par votre employeur, ainsi que des cotisations que vous y avez versées et de la durée de votre emploi. Le montant de cette prestation variera également en fonction du moment auquel vous commencez à la recevoir. En général, plus vous reportez vos prestations, plus celles-ci sont élevées.

Consultez votre employeur pour obtenir plus de détails sur les régimes d’épargne-retraite qu’il pourrait proposer.

3. Vos économies et vos autres actifs

Une grande partie de votre retraite sera probablement financée par vos propres économies et vos propres placements, y compris vos régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER), vos comptes d’épargne libre d’impôt (CELI), peut-être un ou plusieurs REER immobilisés ou comptes de retraite immobilisés (CRI) et divers placements non enregistrés.  

Tous les placements ont des répercussions fiscales particulières lorsque vous en retirez des fonds, alors prenez soin de bien faire vos recherches. Les REER doivent être fermés ou transférés au plus tard le 31 décembre de l’année où vous avez 71 ans, mais ils peuvent habituellement être convertis facilement en fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou servir à acheter une rente pour que vous puissiez utiliser lentement vos économies au fil du temps. D’autre part, il n’y a pas de limite d’âge pour posséder des CELI et les fonds qu’ils contiennent ne sont pas imposés lorsque vous les retirez. En ce qui concerne les placements non enregistrés, tous les gains qu’ils ont générés sont imposables au moment d’un encaissement.

Vous pourriez également avoir d’autres investissements qui pourraient vous aider à financer votre retraite, par exemple, la valeur nette de votre maison, de votre entreprise, d’un chalet ou d’un immeuble à revenus. Ces actifs sont moins liquides que d’autres types de placements, mais dans le cas de votre maison, vous pouvez profiter de la valeur nette que vous avez accumulée à l’abri de l’impôt si vous déménagez dans une propriété moins chère.

Bien sûr, il existe différentes considérations concernant les finances, la santé et le style de vie dont vous devez tenir compte dans votre plan de retraite. Ce projet peut s’avérer complexe, mais nous avons des outils et des calculateurs pour vous aider à planifier et à réaliser vos objectifs et vos rêves. Pour découvrir nos calculateurs robustes, accédez à votre compte, sélectionnez Outils d’investissement > Analyse de portefeuille et calculateurs, faites défiler l’affichage vers le bas jusqu’à la section Calculateurs et planification de la retraite et cliquez sur l’onglet Retraite.

Si vous ne possédez pas déjà un compte Investisseur Qtrade, nous vous invitons à nous mettre à l’essai. Votre compte d’essai ne vous permettra pas de faire des transactions, mais vous serez aux premières loges pour constater ce qu’Investisseur Qtrade peut vous offrir et vous aurez accès à nos calculateurs et à nos outils de planification. Inscrivez-vous dès aujourd’hui.