Investir pendant la retraite : Comment faire durer votre argent

Félicitations, vous y êtes! Pour la plupart d'entre nous, la retraite est l'une des étapes les plus importantes de notre vie. Souvent, cela signifie que vous avez mis suffisamment d'argent de côté pour arrêter de travailler et vivre confortablement sans dépendre d'un salaire régulier.

Évidemment, la retraite implique différentes choses pour chacun. Pour certains, l'important est qu'ils ne travailleront plus jamais, et qu'ils pourront passer le reste de leur vie à faire ce qui leur plaît le plus, par exemple voyager, trouver de nouvelles occupations et passer plus de temps avec leur famille et leurs amis. Pour d'autres, la retraite c'est travailler à temps partiel ou de temps en temps, et rester occupé et impliqué dans une profession, sans avoir besoin de gagner un revenu régulier.

Quelle que soit votre vision de la retraite, la clé est de profiter de cette période de votre vie tout en faisant attention à ne pas épuiser votre épargne-retraite. Pour la plupart des retraités, cela implique de développer une stratégie de placement qui leur permettra de retirer des fonds de leur portefeuille tout en laissant le reste des fonds croître à long terme.

Voici quelques stratégies pour investir pendant la retraite :

N'arrêtez pas d'investir : Vous investissez depuis des décennies pour avoir assez d'argent pour prendre votre retraite. Maintenant que vous y êtes, ne vous arrêtez pas là. Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps — il est prévu que l'espérance de vie à la naissance passe de 86 à 90 ans pour les hommes et de 89 à 93 ans pour les femmes entre 2013 et 20751 — ce qui signifie que votre portefeuille de retraite doit continuer de croître une fois que vous avez arrêté de travailler. Par exemple, si vous prenez votre retraite vers 65 ans, votre épargne-retraite doit durer encore au moins deux ou trois décennies.

Protégez votre épargne : Vous devez continuer à investir, mais assurez-vous aussi qu'une bonne partie de votre épargne est placée dans des titres peu risqués, comme les obligations et les certificats de placement garanti. En raison de l'environnement à faible taux d'intérêt actuel, l'argent placé dans ces titres ne croîtra pas rapidement, peut-être même qu'il ne parviendra pas à suivre l'inflation, mais en cas de ralentissement du marché il sera mieux protégé que s'il était placé dans des actions. Beaucoup de retraités disposent d'une composition d'actions, d'obligations et d'autres placements, par exemple dans le secteur immobilier. Cependant, comme chaque titre est associé à des risques et des avantages spécifiques, comment savoir quelle est la bonne composition? Certains spécialistes conseillent aux investisseurs ayant environ 65 ans de répartir 50 % d'actifs dans les actions et 50 % dans les obligations. En réalité, tout dépend de votre tolérance au risque. Les retraités doivent composer leur portefeuille de façon à protéger au mieux les fonds dont ils auront besoin dans les cinq prochaines années, au cas où un ralentissement à court terme du marché des actions surviendrait.

Diversifiez votre portefeuille : La diversification du portefeuille est conseillée aux investisseurs de tout âge, mais elle est encore plus importante si vous investissez pendant votre retraite. Il est fort probable que vous ne gagnerez pas de revenu supplémentaire et que vous vivrez donc presque entièrement grâce au portefeuille que vous avez bâti au cours des dernières décennies. Même les investisseurs qui bénéficient d'un régime de retraite d'entreprise comptent parfois sur les fonds qu'ils ont investis de leur côté. Ne prenez pas de risques, ne placez pas tous vos actifs dans la même action ou le même secteur. Les fonds négociés en bourse et les fonds communs de placement représentent des façons simples de diversifier votre portefeuille en répartissant vos actifs dans divers secteurs, zones géographiques et compositions.

1 Projections de mortalité pour les programmes de sécurité sociale au Canada (avril 2014)