Pouls hebdomadaire du marché - Semaine se terminant le 9 avril 2020

Développements du marché

Actions

Les marchés boursiers ont rebondi fortement au cours d'une courte semaine de négociation, alors que les investisseurs cherchaient des signes d'optimisme démontrant que le confinement de la COVID-19 sera une réussite. L’augmentation du nombre de cas dans les pays européens continue de montrer des signes de ralentissement, et l’État de New Jersey a dit s'attendre à atteindre le sommet de l'éclosion d’ici deux ou trois jours. La Réserve fédérale américaine a également annoncé d’autres prêts totalisant 2,3 T$ US pour soutenir les marchés financiers. L’indice S&P 500 a bondi de 12,10 %. L’indice S&P/TSX a gagné 9,49 %.

Revenu fixe

Le rendement des obligations a augmenté à mesure que les marchés cherchaient à relancer l'activité économique. Le rendement sur 10 ans de l’obligation d’état des États-Unis a augmenté de 12 points de base, terminant la semaine à 0,72 %. Le rendement sur 10 ans de l’obligation du gouvernement du Canada a augmenté de 5 points de base, terminant la semaine à 0,76 %.

Marchandises

Les cours du pétrole ont chuté, même si l’OPEP+ est parvenue à conclure un accord visant à réduire la production de 10 millions de barils par jour. Les cours de l'or ont augmenté de 5,77 % alors que le nombre de chômeurs demeure élevé et que la Réserve fédérale américaine s'est engagée à fournir une aide supplémentaire aux marchés financiers. Les cours du cuivre ont augmenté de 3,53 % alors que les investisseurs continuent d'évaluer la reprise économique en Chine après la levée du confinement de Wuhan.


Performance (rendement des cours)

Performance (rendement des cours)

En date du 9 avril 2020


Développements macroéconomiques

Canada – La demande était affaiblie avant l'éclosion de COVID-19; les montées soudaines du taux de chômage sont dues aux mesures de prévention du virus

L'indicateur de l’Enquête sur les perspectives des entreprises de la Banque du Canada est tombé sous zéro à -0,7, ce qui indique que le climat des affaires avait déjà diminué avant la COVID-19. Les activités commerciales globales ont été négatives, ce qui reflète une croissance plus lente dans la plupart des régions, les sociétés du secteur de l'énergie ayant signalé un stress financier élevé en raison de la chute des cours du pétrole. La faible demande des consommateurs a poussé les entreprises à revoir à la baisse leurs opérations et à réduire leurs effectifs ou le nombre d’heures de travail. Les dépenses prévues en capital ont également été réduites alors que les entreprises ont généralement adopté une approche attentiste. L'approvisionnement en intrants a également été perturbé, mais les réponses au sondage indiquent que l'accès aux intrants provenant de la Chine reprenait graduellement.

L'économie a perdu plus de 1 million d'emplois en mars, et le taux de chômage a augmenté de 2,2 points de pourcentage pour atteindre 7,8 %, ce qui reflète les interventions gouvernementales sans précédent en réaction au COVID-19. L’Enquête sur la population active (EPA) traduit les conditions du marché pendant la semaine de référence du 15 au 21 mars et le taux d'emploi global ne donne qu’une image partielle. Le nombre de travailleurs qui n'ont pas travaillé pendant la semaine de référence a augmenté de 1,3 million et le nombre de ceux qui ont travaillé moins de la moitié de leurs heures habituelles a augmenté de 800 000. Le nombre total de Canadiens touchés par le chômage ou la diminution des heures de travail était de 3,1 millions. Le ralentissement s'est poursuivi au-delà de la semaine de référence de l’EPA et sera probablement plus représentatif dans les données de l’EPA d'avril.

États-Unis – La Réserve fédérale américaine s'engage à accorder des prêts supplémentaires totalisant 2,3 T$ US; les nouvelles demandes de chômage se poursuivent à des taux records

Le procès-verbal de la réunion non planifiée du 15 mars du Federal Open Market Committee (FOMC) montre que tous les participants ont vu les perspectives économiques à court terme se dégrader considérablement en raison de la COVID-19. La Réserve fédérale américaine a réagi en adoptant une « politique monétaire vigoureuse » et a réitéré que leurs achats d'actifs ne témoignent pas d’une politique d’expansion monétaire, mais visent plutôt à assurer le bon fonctionnement des marchés financiers. Le procès-verbal montre que le comité est prêt à augmenter l’ampleur des achats d'actifs, au besoin.

La Réserve fédérale américaine a annoncé qu'elle investirait jusqu'à 2,3 T$ de plus dans les prêts pour alléger la pression sur les marchés financiers. Ces fonds aideront les petites et moyennes entreprises et les administrations locales et d’États. Ils serviront aussi au financement de l’élargissement de la portée des achats d'actifs d'obligations à rendement élevé admissibles et de titres adossés à des créances.

Les nouvelles demandes de chômage ont augmenté de 6,6 millions le jeudi de la semaine se terminant le 4 avril. Le consensus s'attendait à une augmentation de 5,5 millions. Avec le nombre de cette semaine, le total des nouvelles demandes de chômage au cours des trois dernières semaines s’établissait à 16,54 millions.

Le sondage d'avril sur le moral des consommateurs de l'Université du Michigan a enregistré la diminution la plus marquée de son histoire, avec une baisse de 18,1 points pour atteindre 71,0. L'indice de la conjoncture a chuté de 31,3 points, passant de 103,7 à 72,4, tandis que l'indice des prévisions a baissé de 9,7 points, ce qui reflète les conséquences des confinements actuels sur l'emploi et les situations financières des répondants.

International – L’OPEC+ annonce des coupures de production; la Banque de Corée maintient les taux stables et augmente son programme d’assouplissement quantitatif

Jeudi après-midi, à la réunion virtuelle de l'OPEP+, les membres se sont entendus sur un plan de diminution de production; les membres de l'OPEP+ réduiront leur production de 10 millions de barils par jour et les non-membres la réduiront de 5 millions de plus. L'Arabie saoudite et la Russie diminueraient leur production de 8,5 millions de barils en vertu du plan. Le cours du pétrole a chuté à l’annonce de la nouvelle, car les diminutions pourraient ne pas être suffisantes pour compenser la perte de demande causée par les confinements.

La Banque de Corée (BoK) a voté 5-2 pour maintenir son taux de référence à 0,75 % après la réduction de 50 points de base du mois dernier. La Banque de Corée effectuera des achats inconditionnels d'obligations d’État et étendra ses mesures d’assouplissement quantitatif en incluant des obligations hypothécaires aux fins d'achat. L’assurance-dépôts a été ajoutée aux opérations de rachat.


Aperçu de l’avenir

Les gouvernements resteront axés sur les batailles physiques et économiques contre la COVID-19. Les nouvelles et les événements de cette semaine seront très variables et changeront fréquemment. Nous devons nous attendre à la possibilité d'annonces surprises de la part des banques centrales ou des gouvernements.

Canada – La Banque du Canada et les ventes d'habitation existantes (15 avril)

La Banque du Canada prendra sa décision concernant le taux mercredi, et ce sera la dernière décision de Stephen Poloz en tant que gouverneur. La banque centrale publiera son rapport trimestriel sur la politique monétaire lors de la réunion. La Banque du Canada pourrait annoncer l’ajout d’obligations de sociétés à ses achats d’actifs, mais s’il n’y a que des ajustements aux programmes existants, l’accent sera mis sur les prévisions de la banque centrale. Nous recevrons également des données sur les ventes de maisons existantes pour le mois de mars, ce qui montrera les répercussions des fermetures dues au COVID sur le marché immobilier.

États-Unis – Les ventes au détail, la production industrielle et le Livre beige de la Réserve fédérale (15 avril); les nouvelles demandes de chômage (16 avril)

Les États-Unis publieront les données des ventes au détail et de la production industrielle du mois de mars cette semaine. Ces deux publications donnent un aperçu à haute fréquence de l'effet des mesures de confinement sur les ventes au détail aux États-Unis. Les ventes au détail devraient chuter de 7,0 % en glissement mensuel, tandis que la production industrielle devrait chuter de 4,0 % en glissement mensuel. La Réserve fédérale publiera également son Livre beige. Ce dernier recueille des renseignements anecdotiques au sujet des conditions économiques actuelles de chaque district au moyen de rapports de directeurs de banque et de succursales et d'entrevues avec des personnes-ressources clés, des économistes, des experts du marché et d'autres sources.

Comme nous l'avons expliqué la semaine dernière, les nouvelles demandes de chômage du jeudi seront étroitement surveillées, car il s'agit de la fréquence la plus élevée et de la mesure la plus précise que nous avons en ce qui concerne les pertes d'emploi aux États-Unis. Les nouvelles demandes de chômage doivent être surveillées tous les jeudis pendant toute cette crise.

International – Les données commerciales de la Chine (14 avril); le PIB du premier trimestre de la Chine et l’activité économique de mars en Chine (16 avril)

Nous obtenons cette semaine les chiffres du PIB du premier trimestre historique de la Chine, ce qui mettra en évidence l'ampleur de la contraction économique causée par l'éclosion du COVID. Le consensus du marché prévoit une baisse de 6 % en glissement annuel. La Chine publiera ses données commerciales montrant l'impact sur son secteur extérieur ainsi que les données de l'activité économique du mois de mars. Les données de l’activité économique du mois de mars seront étroitement surveillées afin de déterminer si les mesures de quarantaine réduites ont entraîné une amélioration des ventes au détail, de la production industrielle et des placements en immobilisations corporelles. Ces données sont importantes pour déterminer l’état de la reprise économique après la fermeture.

Patrimoine Aviso Inc. (« Patrimoine Aviso ») est la société mère de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc. Patrimoine Aviso est une filiale en propriété exclusive de Commandité Patrimoine Aviso S.E.C., qui est elle-même détenue à 50 % par Desjardins Holding financier Inc. et à 50 % par une société en commandite appartenant aux cinq caisses provinciales Credit Union (les « Caisses ») ainsi qu'au groupe CUMIS.

Les services de courtage en ligne sont offerts par l’intermédiaire d’Investisseur Qtrade, une division de Valeurs mobilières Credential Qtrade Inc., une filiale en propriété exclusive de Patrimoine Aviso Inc. et membre du Fonds canadien de protection des épargnants. Ce document existe à des fins de renseignements seulement. Ce document a été préparé à l’aide de sources jugées fiables, mais Investisseur Qtrade ne garantit pas l’exactitude, l’exhaustivité, le caractère opportun et la fiabilité des informations. Les renseignements, schémas et graphiques sont présentés à titre d’illustrations seulement; ils sont modifiables sans préavis. Tous les placements sont assujettis à des risques, y compris la perte éventuelle de capital.